Tombés au champ d'honneur

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 10:24

kercoz a écrit:
Emmanuel a écrit:
hks a écrit:
V E a écrit:Le fait qu'Aurélien Barrau passe bien à l'écran

Peut -être, je n'ai jamais regardé... et ce que tu en dis ne donne pas envie.


Ce que j'en dis n'a pas pour objectif de donner envie de quoi que ce soit à qui que ce soit.

.....
Je vois Aurélien Barrau capable de te découper en rondelle n'importe quel concept platonicien, aristotélicien, kantien, spinozien, hégelien, schopenhaurien, nietzschéen, heideggerien, ou quelque concept philosophique, mais, sauf ton respect, je te vois parfaitement incapable de développer la moindre réflexion mathématiquement fondée sur la cosmologie moderne ou la mécanique classique ou quantique enseignée chaque jour par Aurélien Barrau en université.


.
Si c'est pas de l' amour, c'est bien imité !
Pour ce qui est de l' expression porcine, ça me rappelle la dernière fois ou l' on m'a sorti "nous n'avons pas gardé les cochons ensemble"...j' ai pu placer : " Vous devez confondre, je n' ai jamais gardé de cochons".
Pour Barrau, Il est certe intéressant et charismatique, ...mais .... il m' a beaucoup déçu ( je ne l' ai que peu écouté et depuis j' évite) lorsqu' il a affirmé que notre espèce était condamnée au progrès ( il aurait du s'en tenir là), et surtout au progrès technologique ( ce qui doit être la source de ton attirance lubrique pour Aurélien). C'est là une affirmation osée pour qqun prétendant philosopher. Sortir de son domaine de compétence est toujours délicat. Prigogine, bien qu' ayant plus de matière pour user des systèmes non linéaires en sociologie et donc en philo, y est allé avec des pincettes et s'est contenté de mettre à disposition des matériels importants ( qui ont été peu utilisés).

Tu confonds amour et amitié. Tu confonds amitié et lubricité.

Si je dis que j'aime énormément Aurélien Barrau, ce n'est pas pour partager avec lui des puérilités consacrant les sodomies de « tapettes enculeuses et enculées » (mis entre guillemets pour mise en garde destinée à ne pas trop choquer les enfants) ...

Quand à la métaphore de la garderie des cochons, si tu la comprends bien et si je te comprends aussi, tu me dis que tu n'as jamais eu d'amis, n'est-ce pas ? Et ça te regarde entièrement tout en m'en touchant une sans faire bouger l'autre. Tu es tout à fait libre de ne pas savoir que les amitiés les plus fortes se construisent sur des relations dépourvues de tout intellect - des amitiés porcines, quoi ...

Et quand au domaine de compétence d'Aurélien Barrau, je pense que tu ignores parfaitement qu'il est triple. C'est un musicien, c'est un philosophe et c'est un scientifique. Ce qui établit un métissage qui a l'heur de me plaire énormément malgré les chiures buccales des insectes vomissant si facilement leur matières indésirables sur le métissage des gens heureux de jouir de l'altitude de leur intelligence et du divin mélange de leurs idées au nom de l'Art (mon Aurélien préféré joue certainement mieux du piano que Prigorine), de la Science (il manie certainement mieux que Newton et Leibniz les éléments de science ignorés forcément par ces deux-là) et de la Philosophie (tu peux toujours tenter de t'aligner avec lui en philosophie hors de l'irrespect caractérisant si bien la petitesse de ceux qui n'aiment pas les raisins car ils sont « trop verts », comme disait mes amis Ésope et La Fontaine, avec qui j'ai d'ailleurs gardé les cochons par-delà le temps et l'espace ... ) ...

« Vous avez mis des ordures sur vos têtes, et moi, je marche sur ces ordures » disait Friedrich Nietzsche, un autre ami de ton serviteur par delà le temps et l'espace ...

.

Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 10:25

hks a écrit:
Victor Emm a écrit:Ce que j'en dis n'a pas pour objectif de donner envie de quoi que ce soit à qui que ce soit.


et c'est heureux ...parce que tu ne donnes pas envie.... et donc  

à fuir sans se retourner.

Je suis moi-même très heureux d'imaginer que tu te sens grandi par une telle remarque ...

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par kercoz le Dim 6 Jan 2019 - 10:43

Emmanuel a écrit:
« Vous avez mis des ordures sur vos têtes, et moi, je marche sur ces ordures » disait Friedrich Nietzsche, un autre ami de ton serviteur par delà le temps et l'espace ...

.
T'en fais trop, mon gars, je voulais juste en faire un peu d' humour. T'en fais trop sur Barrau. Tous les égos sont dans la nature, mais le sien déborde un peu quand tu en parles. Tu ne réponds pas sur le fond, à savoir sa certitude, puisque pas présentée comme hypothèse, d'un déterminisme humain.... Ce qui, pour un aspirant philosophe, ne lui ouvre qu'une magnifique voie ...de garage.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3709
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 11:40

.

L'incommunicabilité la plus profondément humaine se fait carrément divine sous les doigts de ton clavier ...

J'aime bien les dialogues de sourds prédominant sur Internet comme prédominent les crétins dans le célèbre bouquin de Fruttero et Lucentini justement intitulé La prevalenza del cretino.

Ces dialogues de sourds permettent de s'envoyer des fions de grande qualité sans risquer la réciprocité bien humaine du type ayant débouché sous Louis XV à de mémorables embrocations à l'épée ...

Ces magnifique fions se lancent sur Internet dans la vraie joie de la véritable sérénité permettant d'éviter le risque de vrai duel à la russe, du type de ceux qui permettent aux duellistes de se battre jusqu'à la mort ainsi que tous leurs témoins ...

Ça oui, ça serait de l'humour ...

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Vargas le Dim 6 Jan 2019 - 12:09

Vous êtes en forme, ce matin.
Bon déjeuner de dimanche.
Et peut-être une petite marche pour digérer le tout et se rafraichir la tête, ensuite ?

Retour au sujet, s'il vous plait, qui était, pour rappel, au début :

Agathos a écrit:
Teilhard de Chardin, \"L'Énergie humaine" a écrit:Dans un bouquet, on s'étonnerait de voir des fleurs imparfaites, « souffrantes » parce que les éléments ont été cueillis un à un, et artificiellement rassemblés. Sur un arbre, au contraire, qui a eu à lutter contre les accidents intérieurs de son développement et les accidents extérieurs des intempéries, les branches brisées, les feuilles lacérées, les fleurs sèches, malingres ou fanées, sont « à leur place » : elles traduisent les conditions plus ou moins difficiles de croissance rencontrées par le tronc qui les porte. Pareillement, dans un Univers où chaque créature formerait un petit tout fermé, voulu pour lui-même, et théoriquement transposable à volonté, nous aurions quelque peine à justifier, dans notre esprit, la présence d'individus douloureusement arrêtés dans leurs possibilités et leur essor. Pourquoi cette gratuite inégalité et ces gratuites restrictions ? ... En revanche, si vraiment le Monde représente une œuvre de conquête actuellement en cours, - si, vraiment, par notre naissance, nous sommes jetés en pleine bataille, - nous entrevoyons que, pour la réussite de l'effort universel dont nous sommes à la fois les collaborateurs et l'enjeu, il est inévitable qu'il y ait de la peine. Le Monde, vu expérimentalement à notre échelle, est un immense tâtonnement, une immense recherche, une immense attaque : ses progrès ne peuvent se faire qu'au prix de beaucoup d'insuccès et de beaucoup de blessures. Les souffrants, à quelque espèce qu'ils appartiennent, sont l'expression de cette condition, austère, mais noble. Ils ne représentent pas des éléments inutiles et amoindris. Ils paient seulement pour la marche en avant et le triomphe de tous. Ils sont des tombés au champ d'honneur.
Qu'en pensez-vous ?

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

hks : On le sait bien, une fois que un tel est parti (faché) on se retrouve seuls comme des imbéciles.
Vargas
Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 854
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 17:08

Vargas a écrit:Vous êtes en forme, ce matin.
Bon déjeuner de dimanche.
Et peut-être une petite marche pour digérer le tout et se rafraichir la tête, ensuite ?

Digression
(Hey ! That's the Name of the Game ! ...)

J'aime bien la métaphore de la fosse à serpents dans laquelle se déroulent des batailles de chiens enragés. Elle s'applique parfaitement aux digressions ponctuelles de cette enfilade de messages. Elles me sont particulièrement avantageuses si je veux personnellement entretenir les discussions permettant à ma petite personne d'entretenir la maigre intelligence de sa carcasse bien aimée selon le principe que je me plais à rappeler parfois et qui est celui des exercices de réthorique visant à entretenir mes circuits neuronaux selon les conseils des neurosciences ...

Fin de la digression.
(« Digression » : Hey ! That's the Name of the Show ! ...)

lol!

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Vargas le Dim 6 Jan 2019 - 17:14

Emmanuel a écrit:Digression
(Hey ! That's the Name of the Game ! ...)

J'aime bien la métaphore de la fosse à serpents dans laquelle se déroulent des batailles de chiens enragés. Elle s'applique parfaitement aux digressions ponctuelles de cette enfilade de messages. Elles me sont particulièrement avantageuses si je veux personnellement entretenir les discussions permettant à ma petite personne d'entretenir la maigre intelligence de sa carcasse bien aimée selon le principe que je me plais à rappeler parfois et qui est celui des exercices de réthorique visant à entretenir mes circuits neuronaux selon les conseils des neurosciences ...

Fin de la digression.
(« Digression » : Hey ! That's the Name of the Show ! ...)

lol!

.

Sale gosse :p (et je me moque de l'âge que tu as vraiment).
Il y a des sous-forums pour ça, comme et surtout Entrelacs.
Je dis ça, je dis rien.

Fin de la digression

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

hks : On le sait bien, une fois que un tel est parti (faché) on se retrouve seuls comme des imbéciles.
Vargas
Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 854
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 17:26

Vargas a écrit:
Emmanuel a écrit:Digression
(Hey ! That's the Name of the Game ! ...)

J'aime bien la métaphore de la fosse à serpents dans laquelle se déroulent des batailles de chiens enragés. Elle s'applique parfaitement aux digressions ponctuelles de cette enfilade de messages. Elles me sont particulièrement avantageuses si je veux personnellement entretenir les discussions permettant à ma petite personne d'entretenir la maigre intelligence de sa carcasse bien aimée selon le principe que je me plais à rappeler parfois et qui est celui des exercices de réthorique visant à entretenir mes circuits neuronaux selon les conseils des neurosciences ...

Fin de la digression.
(« Digression » : Hey ! That's the Name of the Show ! ...)

lol!

.

Sale gosse :p (et je me moque de l'âge que tu as vraiment).
Il y a des sous-forums pour ça, comme et surtout Entrelacs.
Je dis ça, je dis rien.

Fin de la digression

Cé pa moi kia comansé, m'sieur !!! ...

(Des digressions par rapport au sujet d'origine, il y en a sur ce fil au moins trente six avant la mienne)

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Vargas le Dim 6 Jan 2019 - 17:44

Emmanuel a écrit:(Des digressions par rapport au sujet d'origine, il y en a sur ce fil au moins trente six avant la mienne).

Je m'en doute, mais ne demande pas aux administrateurs de ce forum d'être vigilants à la moindre virgule.
Nous n'en avons ni les moyens ni l'envie.
Nous préférons partir du postulat qu'on fait confiance à tout le monde.
Car ce n'est pas notre charte éditoriale de tout surveiller avec un a priori.
De même que l'égalité des interventions de tomber bien ou mal ne serait pas dans notre programme si on se présentait à quoi que ce soit.
Si tu ne le savais pas, je suis heureux de t'en informer .

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

hks : On le sait bien, une fois que un tel est parti (faché) on se retrouve seuls comme des imbéciles.
Vargas
Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 854
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 18:14

Vargas a écrit:
Emmanuel a écrit:(Des digressions par rapport au sujet d'origine, il y en a sur ce fil au moins trente six avant la mienne).

Je m'en doute, mais ne demande pas aux administrateurs de ce forum d'être vigilants à la moindre virgule.
Nous n'en avons ni les moyens ni l'envie.
Nous préférons partir du postulat qu'on fait confiance à tout le monde.
Car ce n'est pas notre charte éditoriale de tout surveiller avec un a priori.
De même que l'égalité des interventions de tomber bien ou mal ne serait pas dans notre programme si on se présentait à quoi que ce soit.
Si tu ne le savais pas, je suis heureux de t'en informer .

Je suis heureux de constater ta volonté de m'enseigner les tolérances de la modération et les problèmes posés à la modération de ton forum. Je les connaissais comme qui dirait déjà pour avoir parlé de ce genre de choses avec les modérateurs du forum de FuturaScience, et qui se posent surtout comme un rapport au manque de temps.

Merci quand même sincèrement.

En attendant, veuille bien voir dans mes exposés et mes digressions une maigre tentative de développer ce qui manque cruellement dans les discussions de Digression et qui est pourtant bien indiqué à l'en tête de ton forum sous le terme pour moi sacro-saint de transcisciplinarité.

Quiconque s'oppose au concept de transdisciplinarité bien indiqué par mon idée de la trinité Art, Science et Philosophie s'oppose au risque de se voir métaphoriquement briser les tescticules par l'opiniâtreté de mon propos.

Bon courage, brave propriétaire et modérateur de ton espace informatique ! ...

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Vargas le Dim 6 Jan 2019 - 18:17

Emmanuel a écrit:
Vargas a écrit:
Emmanuel a écrit:(Des digressions par rapport au sujet d'origine, il y en a sur ce fil au moins trente six avant la mienne).

Je m'en doute, mais ne demande pas aux administrateurs de ce forum d'être vigilants à la moindre virgule.
Nous n'en avons ni les moyens ni l'envie.
Nous préférons partir du postulat qu'on fait confiance à tout le monde.
Car ce n'est pas notre charte éditoriale de tout surveiller avec un a priori.
De même que l'égalité des interventions de tomber bien ou mal ne serait pas dans notre programme si on se présentait à quoi que ce soit.
Si tu ne le savais pas, je suis heureux de t'en informer .

Je suis heureux de constater ta volonté de m'enseigner les tolérances de la modération et les problèmes posés à la modération de ton forum. Je les connaissais comme qui dirait déjà pour avoir parlé de ce genre de choses avec les modérateurs du forum de FuturaScience, et qui se posent surtout comme un rapport au manque de temps.

Merci quand même sincèrement.

En attendant, veuille bien voir dans mes exposés et mes digressions une maigre tentative de développer ce qui manque cruellement dans les discussions de Digression et qui est pourtant bien indiqué à l'en tête de ton forum sous le terme pour moi sacro-saint de transcisciplinarité.

Quiconque s'oppose au concept de transdisciplinarité bien indiqué par mon idée de la trinité Art, Science et Philosophie s'oppose au risque de se voir métaphoriquement briser les tescticules par l'opiniâtreté de mon propos.

Bon courage, brave propriétaire et modérateur de ton espace informatique ! ...

.

Tu sais très bien que ton souhait de transdisciplinarité n'a jamais été remis en cause par ma personne, bien au contraire : nous sommes peu nombreux et j'use littéralement ma vie au niveau professionnel pour que cela advienne.
Cela n'a rien à voir avec ma première intervention de la journée sur ce fil

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

hks : On le sait bien, une fois que un tel est parti (faché) on se retrouve seuls comme des imbéciles.
Vargas
Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 854
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Dim 6 Jan 2019 - 18:31

Vargas a écrit:
Emmanuel a écrit:
Vargas a écrit:
Emmanuel a écrit:(Des digressions par rapport au sujet d'origine, il y en a sur ce fil au moins trente six avant la mienne).

Je m'en doute, mais ne demande pas aux administrateurs de ce forum d'être vigilants à la moindre virgule.
Nous n'en avons ni les moyens ni l'envie.
Nous préférons partir du postulat qu'on fait confiance à tout le monde.
Car ce n'est pas notre charte éditoriale de tout surveiller avec un a priori.
De même que l'égalité des interventions de tomber bien ou mal ne serait pas dans notre programme si on se présentait à quoi que ce soit.
Si tu ne le savais pas, je suis heureux de t'en informer .

Je suis heureux de constater ta volonté de m'enseigner les tolérances de la modération et les problèmes posés à la modération de ton forum. Je les connaissais comme qui dirait déjà pour avoir parlé de ce genre de choses avec les modérateurs du forum de FuturaScience, et qui se posent surtout comme un rapport au manque de temps.

Merci quand même sincèrement.

En attendant, veuille bien voir dans mes exposés et mes digressions une maigre tentative de développer ce qui manque cruellement dans les discussions de Digression et qui est pourtant bien indiqué à l'en tête de ton forum sous le terme pour moi sacro-saint de transcisciplinarité.

Quiconque s'oppose au concept de transdisciplinarité bien indiqué par mon idée de la trinité Art, Science et Philosophie s'oppose au risque de se voir métaphoriquement briser les tescticules par l'opiniâtreté de mon propos.

Bon courage, brave propriétaire et modérateur de ton espace informatique ! ...

.

Tu sais très bien que ton souhait de transdisciplinarité n'a jamais été remis en cause par ma personne, bien au contraire : nous sommes peu nombreux et j'use littéralement ma vie au niveau professionnel pour que cela advienne.

Je le sais en effet très bien et j'en profite pour t'en savoir grès. Je ne savais cependant pas que cela touchait jusqu'à ton activité professionnelle. Ta personnalité prend à mes yeux une importance particulière ! Je vais me permettre de t'interroger par message personnel pour tenter d'en savoir plus sur la chose, car je suis maintenant intrigué et curieux au possible ...

Vargas a écrit:Cela n'a rien à voir avec ma première intervention de la journée sur ce fil

À vrai dire, une telle intervention n'a pour moi aucune importance.

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Vanleers le Lun 7 Jan 2019 - 17:55

S’il fallait revenir au sujet tel qu’introduit par un texte de Teilhard de Chardin, il faudrait, à mon avis, explorer l’œuvre abondante et complexe de ce penseur qui, pour l’essentiel, a élaboré une spiritualité christique fondée sur le Christ cosmique, proche, quoique distincte, de la théologie du Corps Mystique.
Cette spiritualité, qui ne manque ni de grandeur ni d’intérêt, séduisit nombre de chrétiens dits progressistes à la fin du XX° siècle et, peut-être, encore au début du XXI°.
Toutefois, compte tenu du caractère extrêmement singulier et même hautement technique de cette spiritualité, je ne vois pas tellement la possibilité d’avoir un débat intéressant sur Digression sur ce sujet.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1414
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Emmanuel le Lun 7 Jan 2019 - 18:24

.

Lance quand même ta ligne à l'eau, tu vas peut-être pêcher ici un ou deux chrétiens progressistes du 21e siècle ... Qui sait ? ...

Rien ne devrait être alors ainsi plus séduisant que, par exemple, une bonne petite noosphère bien présentée aux yeux de ces chrétiens-là ...

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par toniov le Ven 8 Mar 2019 - 15:03

Agathos a écrit:
Teilhard de Chardin, \"L'Énergie humaine" a écrit:Dans un bouquet, on s'étonnerait de voir des fleurs imparfaites, « souffrantes » parce que les éléments ont été cueillis un à un, et artificiellement rassemblés. Sur un arbre, au contraire, qui a eu à lutter contre les accidents intérieurs de son développement et les accidents extérieurs des intempéries, les branches brisées, les feuilles lacérées, les fleurs sèches, malingres ou fanées, sont « à leur place » : elles traduisent les conditions plus ou moins difficiles de croissance rencontrées par le tronc qui les porte. Pareillement, dans un Univers où chaque créature formerait un petit tout fermé, voulu pour lui-même, et théoriquement transposable à volonté, nous aurions quelque peine à justifier, dans notre esprit, la présence d'individus douloureusement arrêtés dans leurs possibilités et leur essor. Pourquoi cette gratuite inégalité et ces gratuites restrictions ? ... En revanche, si vraiment le Monde représente une œuvre de conquête actuellement en cours, - si, vraiment, par notre naissance, nous sommes jetés en pleine bataille, - nous entrevoyons que, pour la réussite de l'effort universel dont nous sommes à la fois les collaborateurs et l'enjeu, il est inévitable qu'il y ait de la peine. Le Monde, vu expérimentalement à notre échelle, est un immense tâtonnement, une immense recherche, une immense attaque : ses progrès ne peuvent se faire qu'au prix de beaucoup d'insuccès et de beaucoup de blessures. Les souffrants, à quelque espèce qu'ils appartiennent, sont l'expression de cette condition, austère, mais noble. Ils ne représentent pas des éléments inutiles et amoindris. Ils paient seulement pour la marche en avant et le triomphe de tous. Ils sont des tombés au champ d'honneur.
Qu'en pensez-vous ?

Dieu en tant qu' etre tout puissant et infiniment bon, créateur du monde, ça ne marche pas pour moi. Parce que personne ne peut concilier l' existence du mal avec cette thèse Divine, à moins de faire de Dieu une sorte de bourreau. C ' est absurde.
Mais d' après ce que tu dis /
""
Teilhard le dit : Dieu n'est pas tout-puissant. Comprenez le bouleversement théologique ! "

Et je le comprends, ça change tout.

Imaginons que le monde soit totalement absurde. Il créé sans cesse au hasard et à l' aveugle.
Et bien je constate tout de meme qu' il y a un ordre dans le monde.

Et si parmi les productions absurdes du monde surgit Dieu ?
Pourquoi pas ?

Et bien dans ce cas, par la force des choses, Dieu va également créer de l' ordre.

Blague à part, la thèse de Theilard de Chardin me séduit ( plus en tout cas que la thèse de l' éternel retour de Nietszche ).

En gros cela veut dire que je préfère aller visiter les anges avec Theilard - meme si ça fait un peu psychédélique - que de tourner éternellement en rond avec Nietszche ...

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Agathos le Ven 8 Mar 2019 - 18:14

Teilhard de Chardin a une vision pragmatique de Dieu. Ce qui me séduit chez lui m'a aussi séduit chez Jung, entendre ce dit pragmatisme par lequel il tient compte et de la psychologie individuelle et des mythes. Lesquels ils associent si bien à produire une philosophie que je dirai théophanique, à entendre dans son sens le plus simple – à savoir : de l'ordre de l'intuition.

On retrouve cette même démarche chez Bergson, chez Frankl et chez R. Girard.

Que Dieu fasse des erreurs signifie qu'à en faire il se soustrait à toute critique d'hypocrisie. Ça me semble normal et j'ai déjà commenté il y a longtemps l'affaire de Caïn et d'Abel, où Dieu ne laisse pas d'être ambigu.

D'où vient que je pense que le christianisme c'est d'abord une histoire du monde. Ça n'a rien avoir avec la foi (ce que Were-one/Morologue/Gladys/Erwan avai(en)t du mal à comprendre – mes amis IRL aussi d'ailleurs).

C'est de cette ambiguïté précisément que Dieu lui-même devient le tenant du péché originel. Il applique à Lui-même le principe formidable de sa religion. Qu'est-ce à dire sinon que le Logos en puissance chez quiconque contenu nous remue, nous aussi, dans un sens ? Dieu, c'est nous, ce Dieu au nom duquel on va au sacrifice le cœur léger. La felix culpa n'est que cette compréhension.

Dieu, comme notre principe en nous, pousse à un effort libérateur. J'ai dit : effort libérateur.

L'effort libérateur, ou la constante anthropologique. Les Aborigènes sont à ce titre des chrétiens, ou des christiques au moins.

Des gens qui ne prennent pas la religion au sérieux, comme Dawkins par exemple, disent (je les ai entendus dire) que si les Aborigènes sont christiques, alors c'est au grand dam des chrétiens. Puis ils parlent de Mithra et de choses assez drôles. Mais je me demande en quoi c'est embêtant que le christianisme soit un continuum dont les origines remontent au moment antédiluvien où nos ancêtres-les-primates grimpaient aux arbres. Car à s'en remettre à ces gros singes, on prouve quoi ?

Que le Christ y était fût-ce poilu. Tiens : voilà l'idée de communion, et donc de karma !

C'est ça la théophanie dont je parle. Qu'à voir le Christ l'on ressente nos ancêtres-les-primates devant le fait de la violence.

Cette scène de l'Odyssée de l'espace, reprise en substance dans le film Noé (2014), souligne mon idée.

Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Agathos le Ven 8 Mar 2019 - 22:22

À savoir en outre que si Dieu ne l'est pas (tout-puissant), c'est de bonne dualité anti-privatio boni*. Ça sape directement toutes les critiques imbéciles. You need to be very open minded to understand that.

* N'empêche pas pour autant aucun monothéisme.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par toniov le Ven 8 Mar 2019 - 23:02

Oui pour moi Dieu est lié à l' histoire humaine.
Autrement dit je ne crois pas vraiment à un Dieu créateur du monde - bon j' ai quand meme encore un doute toutefois - c' est à dire à un Dieu extérieur au monde, mais je crois à un Dieu intérieur au monde, DANS l' esprit humain.
Un Dieu dont le moyen d' action, l' expression,  passe par l' homme.
Dans les guerres, les folies et massacres divers, je reconnais l' homme.
Et parfois, dans les arts, la littérature, la peinture ...surtout dans la musique, j' entrevois Dieu.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par hks le Ven 8 Mar 2019 - 23:18

Teilhard de Chardin a écrit: ... En revanche, si vraiment le Monde représente une œuvre de conquête actuellement en cours, -

Il semble qu' il y ait (dans cette philosophie) un manque (à conquérir) et un manque par manque de temps .

Comment peut on concevoir qu'il puisse manquer de temps à la Nature ?

Comment imaginer que la Nature n' a pas eu (pas encore eu) assez de temps  
et in fine, en aura eu suffisamment ?

La surabondance de temps (infinité/ infinitude ) me semble au contraire telle que le temps soit indifférent .

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7445
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par toniov le Ven 8 Mar 2019 - 23:29

Ce n ' est pas forcément à la nature qu' il manque du temps mais peut etre bien à l' homme.
Car apres tout, s 'il y a une conquete et si celle ci est portée par l' homme ( et non pas par la nature qui elle n' a rien de PARTICULIER à conquerir ), il se peut tres bien que celle ci n' aboutisse pas et que son " représentant " disparaisse.
En résumé que l' homme se plante.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Agathos le Ven 8 Mar 2019 - 23:35

hks a écrit:Il semble qu' il y ait (dans cette philosophie) un manque (à conquérir) et un manque par manque de temps .

Comment peut on concevoir qu'il puisse manquer de temps à la Nature ?

Comment imaginer que la Nature n' a pas eu (pas encore eu) assez de temps  
et in fine, en aura eu suffisamment ?

La surabondance de temps (infinité/ infinitude ) me semble au contraire telle que le temps soit indifférent .

Non, c'est une conquête (= Amour) de la Conscience (= Vie). Donc une sente de l'Amour vers la Vie, via identité du Sujet que nous sommes avec l'Autre sujet par excellence, l'Anthropos qu'est le Christ. C'est quelque chose de très concret qui se ne débite pas à la cantonade ni ne permet d'y jacter quelque problématique de Terminale. Ça ne souffre pas d'improvisation et il faut connaître l'ABC élémentaire de la psycho-philosophie contemporaine, en l'occurrence les noms que j'ai cités. C'est précisément à cause de cette jactance qui se croît autorisée à problématiser à outrance sous prétexte de relativisme philosophique qu'on se méprend sur la nature de la religion. Il s'agit désormais de faire des métaproblématiques, de la surgénéalogie, dont la véritable définition consiste à prendre de revers toute assertion pour en faire voir le mal qu'on a d'y croire si naïvement. Après le reste s'ensuit. Si le saint fait le déchet, c'est qu'il vit de l'idée qu'il habite sans s'imposer par son auréole. Or, la philosophie contemporaine fait aujourd'hui le contraire : elle conforte capitalistement. Et moi je m'extrais de ce discours.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par toniov le Ven 8 Mar 2019 - 23:45

Agathos a écrit:
hks a écrit:Il semble qu' il y ait (dans cette philosophie) un manque (à conquérir) et un manque par manque de temps .

Comment peut on concevoir qu'il puisse manquer de temps à la Nature ?

Comment imaginer que la Nature n' a pas eu (pas encore eu) assez de temps  
et in fine, en aura eu suffisamment ?

La surabondance de temps (infinité/ infinitude ) me semble au contraire telle que le temps soit indifférent .

[justify]Non, c'est une conquête (= Amour) de la Conscience (= Vie).y]

Oui c ' est ça !

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Agathos le Ven 8 Mar 2019 - 23:47

Je fais montre de clarté.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par hks le Sam 9 Mar 2019 - 11:34

Agathos a écrit:Ça ne souffre pas d'improvisation et il faut connaître l'ABC élémentaire de la psycho-philosophie contemporaine, en l'occurrence les noms que j'ai cités.

ça peut être... mais puisque Teilhard de Chardin a été cité je m' en suis tenu à lui.
Je faisais une remarque critique sur sa cosmologie finaliste et ma remarque est justifiée.

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7445
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Agathos le Sam 9 Mar 2019 - 17:15

J'ai dit la même chose à mon correcteur de partiel.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par hks le Sam 9 Mar 2019 - 18:51

agathos a écrit:J'ai dit la même chose à mon correcteur de partiel.
Quelle "même chose" ?
Vu que je ne sais pas ce que t' a demandé ton correcteur.
Cela dit il ne fait pas de doute que Teilhard a cosmologie finaliste.

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7445
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tombés au champ d'honneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum