Je n'ai encore tué personne.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Ven 12 Oct - 19:53

Magni a écrit:Ce qui est universel dans la bible est à prendre au pied de la lettre, par exemple les dix commandements sont à prendre au pied de la lettre. Quand il est écris "tu ne tueras point", il n'est pas écrit qu'on n'a pas le droit de tuer mais il est écris qu'on ne tuera point.

Emmanuel a écrit:Petit rappel de linguistique :

Le futur simple est un temps de l'indicatif qui permet, de manière générale, d'indiquer une action à venir.

C'est par extension de son usage de base que ce temps peut également indiquer un ordre.

Le futur prend alors la valeur d'un impératif et sert à indiquer un ordre.

Référence :  https://leconjugueur.lefigaro.fr/frfutur_emploi.php

Vous confondez pouvoir et faire, ce n'est pas parce que le futur peut prendre la valeur de l'impératif qu'il le fait forcément, cela dépend du contexte.



Si Dieu donne des ordres et qu'il n'est pas obéi alors il n'est pas Dieu car il n'a aucune autorité sur la réalité.
Le propos de la bible n'est pas de déclarer que Dieu ne commande rien.
Quand Dieu commande il est obéi, sinon il ne commande rien du tout.
"tu ne tueras point" est un commandement et Dieu est Dieu, donc la mort n'existe pas.


Vous avez le droit de croire que Dieu existe et qu'il donne des ordres et que l'on peut lui désobéir.

Les rédacteurs de la bible, eux, pensent que Dieu est tout puissant et que son autorité sur les choses et sur les gens est sans faille et incontournable.
Donc le verset biblique qui cite Dieu disant "tu ne tueras point" signifie qu'on ne tueras point, c'est sans faille et incontournable, car dans la bible, Dieu est Dieu, son pouvoir est sans limite, ses paroles ne sont pas des paroles en l'air.

Vous pouvez croire que la mort existe dans la réalité, mais cela n'a aucun rapport avec la bible.

Ici je fait de l’exégèse biblique, la bible est un mythe.
Dans la bible on peut marcher sur l'eau, séparer la mer en deux, multiplier les poissons et les pains, entrer et sortir d'une fournaise sans se brûler, vivre une semaine dans le ventre d'un poisson, se transformer en statue de sel, réveiller des morts, faire sortir de l'eau d'un rocher, se faire ravitailler par des corbeaux, faire tomber des murs en jouant de la trompette etc etc

Après tous ces prodiges bibliques en quoi cela vous parait-il impossible que la bible dise que la vie éternelle existe et que donc, la mort n'existe pas ?

Oubliez le fait que vous croyez que la mort existe, on ne parle pas de ce qui se passe dans votre tête quand on fait de l'explication de texte biblique.

Dans la bible, la vie éternelle existe et la mort n'existe pas.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 8:21

Magni a écrit:Vous confondez pouvoir et faire, ce n'est pas parce que le futur peut prendre la valeur de l'impératif qu'il le fait forcément, cela dépend du contexte.

C'est justement le contexte qui donne au futur « employé par Dieu » sa valeur d'ordre, car ce contexte est donné par « la langue de Dieu » elle-même et plus précisément par son idiomatique, qui, sauf erreur, ne permet d'enseigner ton interprétation personnelle au peuple juif par aucun des exégètes cléricaux et juifs de l'expertise biblique.

Pour le dire plus clairement, les exégètes du cléricalisme juif connaissent le décalogue mosaïque mieux que personne. Or, sauf erreur, ils n'enseignent jamais et n'on jamais enseigné ta version exclusivement grammairienne de ce décalogue. Ils ont par contre enseigné et continue d'enseigner la version connue aujourd'hui par des milliards de croyants, ce qui renforce l'idiomatique d'origine par toutes les langues utilisées en théologie dans le sens d'un futur d'essence prescriptive.

« Tu ne tueras point », c'est un ordre, c'est un commandement, c'est une prescription morale depuis la seconde même où Moïse « la montre sur une tablette en pierre sculptée par Dieu » sachant que les esclaves qui formaient le peuple juif fuyant l'Égypte ne savait probablement pas lire et que ceux qui racontent cette histoire à dormir debout ne l'on probablement jamais vue ...

Oui, la bible est un mythe, et c'est la seule chose que je retiens de ton propos. Mais tu devrais insister plus lourdement sur ce point, car tu verbalises tout ça d'une façon qui laisse trop facilement penser que tu n'es pas dans la facette historique et athée de ce mythe, mais dans son expression prosélyte ...

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 14:54

.

Dieu est mort, mais on peut toujours raconter l'histoire du cadavre, ça ne mange pas de pain béni ...

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 15:16

Magni a écrit: Dans la bible, la vie éternelle existe et la mort n'existe pas.

Cette assertion a déjà été expliquée en son temps par Ludwig Feuerbach.

Tout athée qui se respecte devrait en connaître la teneur et ne jamais l'oublier quand il fait de l'histoire des monothéismes et de ses mythes.

En gros, l'humain est impuissant, il invente alors une histoire compensatrice de cette impuissance en sublimant un être d'arrière-monde capable de toutes les puissances dont il est par nature dépourvu, ce pauvre humain. Cette psychologie finira par engendrer une idéologie mortifère fondée sur une métaphysique de la haine de la vie en général et de celle de la vie humaine en particulier, à commencer par la vie féminine.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 15:41

L'argument du plus grand nombre n'est qu'un sophisme fallacieux.

Le livre de la loi n'a pas été écrit par des religions et n'a pas été écrit pour des religions. Les religions tentent de récupérer le texte en le sacralisant et en détournant son sens dans le but de commander le peuple en racontant partout que c'est Dieu qui commande par leur bouche.

Tu peux croire que Dieu a vécu et qu'il est mort, tu peux croire que la bible appartient aux religions mais cela ne changera pas que le livre est antérieur a la tentative religieuse impérialiste de domination de l'homme.

La bible a été écrite comme l'esprit de la tradition qui a donné à l'humain la force de se libérer du joug de la nature et devenir l'être qui domine et contrôle son environnement.



L'humain est libre et tu es libre.

Tu peux avoir l'interprétation que tu veux, toute interprétation est valide.
Tu as le droit de faire une interprétation totalement absurde de la bible, c'est valide.
Le monde rabbinique à le droit de prétendre que la bible signifie que tu as le choix entre mourir ou devenir l'esclave du peuple juif. Tu as le droit de croire cette interprétation si tu veux, tu es libre de croire ce que tu veux et tu es libre de te constituer esclave des religions qui sont venues mille ans après la bible.

Tu as également le droit de t'émanciper des religions et de faire ta propre interprétation. Toi l'athée, tu as le droit de te libérer des religions et d'arrêter de cautionner tout ce qu'elles disent comme si c'était sacré et incontournable, comme si c'était forcément une erreur de les contredire; sans autre forme de procès.


Si tu veux marcher sur terre comme un homme libre, alors ...
Ne me dit pas si les rabbins ont raison et que c'est parce que ce sont des rabbins qu'ils ont raison et que parce qu'ils disent tous la même chose ils ont forcément raison. Venant de toi ce genre de discours me fait mal.

Si tu veux bien accepter de dialoguer avec moi, dis moi si tu crois par toi même que d'après la logique d'un livre qui t'explique que la vie est éternelle on peut en conclure que la mort existe.
Les questions clés sont là: La mort existe-t-elle dans la bible et Dieu est-il tout puissant dans la bible ?
Pour que le "tu ne tueras point" biblique devienne de l'impératif et soit un ordre qu'on pourrait ne pas suivre il faudrait deux choses : Que la bible raconte une histoire dans laquelle la mort existe et où Dieu prononce des paroles que les hommes ont le pouvoir de contredire.

Je dis que faire une interprétation de la bible ou la mort existe et ou Dieu est faible est une absurdité. Je dis que l'interprétation que les religions font de la bible est une absurdité.
Je dis que faire une interprétation de la bible ou la mort n'existe pas et ou la parole de Dieu est incontestable est logique.

Tu est libre de faire une interprétation logique ou absurde de la bible mais tu ne peux pas faire que quelque chose d'absurde devienne logique.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par neopilina le Sam 13 Oct - 15:59

Emmanuel a écrit:Dieu est mort, mais on peut toujours raconter l'histoire du cadavre, ça ne mange pas de pain béni.

Premièrement. Que celui là soit mort, au moins pour certains, tant mieux, je ne vais pas le pleurer. C'était et c'est encore la culpabilité névrotique, la névrose, faites Dieu. On a vu. L'occidental sait parfaitement ce qui va arriver à l'Islam. Certainement pas parce qu'il est plus malin, intelligent, mais bien parce qu'il est déjà passé par là avec le christianisme. Ça va être, c'est déjà, sanglant, douloureux, pénible. Il va falloir être ferme et stoïque : ça prend du temps.
Deuxièmement. Mais l'histoire même de ce cadavre (pas pour tout le monde donc) a des choses à nous dire, il y a beaucoup à apprendre de cela.
Troisièmement. Même pour ceux pour qui celui là est mort, force est de constater qu'il na pas emporté le Sens, l'énigme du Sens, qu'il incarnait à sa façon bien connue, des Livres, dans la tombe. La religion est la préhistoire de la métaphysique. Que des approximations meurent, c'est dans l'ordre. Mais il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Après la mort de Dieu, on a proclamé celle de la métaphysique. Le XX° siècle s'est pleinement montré à la hauteur de cette prétention, de cette vacuité, de ce manque, de cette vacance. Via idéologies scientifico-romantiques.


Dernière édition par neopilina le Sam 13 Oct - 16:15, édité 2 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 16:00

Emmanuel a écrit:
Magni a écrit: Dans la bible, la vie éternelle existe et la mort n'existe pas.

Cette assertion a déjà été expliquée en son temps par Ludwig Feuerbach.

Tout athée qui se respecte devrait en connaître la teneur et ne jamais l'oublier quand il fait de l'histoire des monothéismes et de ses mythes.

En gros, l'humain est impuissant, il invente alors une histoire compensatrice de cette impuissance en sublimant un être d'arrière-monde capable de toutes les puissances dont il est par nature dépourvu, ce pauvre humain. Cette psychologie finira par engendrer une idéologie mortifère fondée sur une métaphysique de la haine de la vie en général et de celle de la vie humaine en particulier, à commencer par la vie féminine.

.

Le problème n'est pas d'interpréter la puissance ou l'impuissance de l'homme pour savoir ce que signifie le décalogue.
Tu disais que les rabbins sont les mieux placés pour interpréter la bible et maintenant tu me cite Feuerbachn ...

Il y a plusieurs degrés dans la lumière d'un discours parmi lesquels il y a la logique et la consistance.
Citer l'opinion d’autrui comme si c'était un argument n'est pas logique.
S'appuyer sur le rabbinisme et sur Feuerbach pour soutenir la même idée est inconsistant.


La bible est logique et consistante si dans la bible la mort n'existe pas et qu'alors tu ne tueras point parce que la vie est éternelle. Faire se réaliser la mort d'un être n'est pas interdit par Dieu mais par la nature de la réalité et Dieu qui connait les choses qui existent et qui n'existent pas nous l'annonce. Telle est la parole de Dieu dans l'histoire que raconte la bible, sa parole est vérité.

Certes, dans la bible la nature de la réalité est Dieu, donc il y a un truc subtil à comprendre, mais pour y parvenir il faut d'abord comprendre les évidences. Il y a un ordre des choses, dans le monde causal, la cause précède la conséquence.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 16:18

On peut comprendre ce qui est logique, on ne peut pas comprendre ce qui est absurde.

On a le droit de dire des choses logiques ou absurdes mais on n'a pas le pouvoir de faire que ce qui est absurde soit également logique.



Il est absurde de demander pourquoi il y a quelque chose qui existe plutôt que rien parce qu'il n'y a pas quelque chose qui existe plutôt que rien.
Il y a le quelque chose et il y a le rien.
Le rien et le quelque chose existent, les deux existent mais les deux n'existent pas au même moment et au même endroit.

Demandera-t-on pourquoi la quelque chose n'est pas au même endroit que le rien, peut-on vraiment ne pas comprendre naturellement que là ou il y a quelque chose il n'y a pas rien et ou il n'y a rien il n'y a pas quelque chose ?

L'humain n'est-il pas doué de raison ?
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 16:24

עֲשֶׂרֶת הַדִּבְּרוֹת : ʿAsereth ha-Diberot

En français: Les dix paroles.
Le décalogue donc.

Le futur n'est pas l'impératif et les dix paroles ne sont pas les dix commandements
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 18:48

Magni a écrit:L'argument du plus grand nombre n'est qu'un sophisme fallacieux.

Le livre de la loi n'a pas été écrit par des religions et n'a pas été écrit pour des religions. Les religions tentent de récupérer le texte en le sacralisant et en détournant son sens dans le but de commander le peuple en racontant partout que c'est Dieu qui commande par leur bouche.

Tu peux croire que Dieu a vécu et qu'il est mort, tu peux croire que la bible appartient aux religions mais cela ne changera pas que le livre est antérieur a la tentative religieuse impérialiste de domination de l'homme.

La bible a été écrite comme l'esprit de la tradition qui a donné à l'humain la force de se libérer du joug de la nature et devenir l'être qui domine et contrôle son environnement.



L'humain est libre et tu es libre.

Tu peux avoir l'interprétation que tu veux, toute interprétation est valide.
Tu as le droit de faire une interprétation totalement absurde de la bible, c'est valide.
Le monde rabbinique à le droit de prétendre que la bible signifie que tu as le choix entre mourir ou devenir l'esclave du peuple juif. Tu as le droit de croire cette interprétation si tu veux, tu es libre de croire ce que tu veux et tu es libre de te constituer esclave des religions qui sont venues mille ans après la bible.

Tu as également le droit de t'émanciper des religions et de faire ta propre interprétation. Toi l'athée, tu as le droit de te libérer des religions et d'arrêter de cautionner tout ce qu'elles disent comme si c'était sacré et incontournable, comme si c'était forcément une erreur de les contredire; sans autre forme de procès.


Si tu veux marcher sur terre comme un homme libre, alors ...
Ne me dit pas si les rabbins ont raison et que c'est parce que ce sont des rabbins qu'ils ont raison et que parce qu'ils disent tous la même chose ils ont forcément raison. Venant de toi ce genre de discours me fait mal.

Si tu veux bien accepter de dialoguer avec moi, dis moi si tu crois par toi même que d'après la logique d'un livre qui t'explique que la vie est éternelle on peut en conclure que la mort existe.
Les questions clés sont là: La mort existe-t-elle dans la bible et Dieu est-il tout puissant dans la bible ?
Pour que le "tu ne tueras point" biblique devienne de l'impératif et soit un ordre qu'on pourrait ne pas suivre il faudrait deux choses : Que la bible raconte une histoire dans laquelle la mort existe et où Dieu prononce des paroles que les hommes ont le pouvoir de contredire.

Je dis que faire une interprétation de la bible ou la mort existe et ou Dieu est faible est une absurdité. Je dis que l'interprétation que les religions font de la bible est une absurdité.
Je dis que faire une interprétation de la bible ou la mort n'existe pas et ou la parole de Dieu est incontestable est logique.

Tu est libre de faire une interprétation logique ou absurde de la bible mais tu ne peux pas faire que quelque chose d'absurde devienne logique.

Mon père, il était petit ... Il était petit mais philosophe ... Il disait : '' la bonne longueur, pour les pattes, c'est quand les pieds touchent le sol. '' ...

La bible n'est pas que la manifestation d'une idée pure. C'est aussi des textes imprimés sur du papier formant de qu'on appelle un livre. À ce titre, la bible fait partie de ce monde dans l'entièreté de ce qu'elle représente, y compris dans l'idée qu'elle est. On peut l'analyser à la lumière de toutes les doctrines, de toutes les idéologies, de toutes les idées pures, mais aussi à la lumière de toutes les formes de sciences possibles et imaginables.

On peut aussi avancer une démolition, une éradication, une annihilation du lien qui la relie au personnel sacerdotal et clérical s'étant chargé de l'écrire, de la lire, de l'analyser, de l'interpréter et de la diffuser humainement, très humainement. Ce lien écarté par-delà tout ce qui fait le monde, que reste-t-il de la bible ? Réponse : Rien ! ...

Mais il se trouve que toi, tu proposes une interprétation personnelle de la bible sans que ça te gêne trop d'être toi aussi un humain ni plus ni moins valeureux dans l'essence de son propos que le premier clerc religieux donnant son interprétation religieuse bien à lui. Qu'on éradique ta pensée dans le sillage de l'éradication de celle de tous les clerc religieux du monde et que reste-t-il de ta bible ? Réponse : Rien, là aussi.

Le fait qu'il y a des milliards de croyants vénérant ce livre désigné comme sacré par eux on ne sait pas trop pourquoi ne pose pas un argument démocratique sur la table des discussions présentes. Il indique simplement que parmi tous les érudits qui connaissent la bible mieux que personne, il n'y en a pas eu un seul pour considérer que le décalogue est une simple conjugaison de verbes à l'indicatif présent. Pendant 2 500 ans, pas un n'a failli à l'explication et à la diffusion du décalogue mosaïque autrement qu'à l'état d'un ensemble de commandements, au nombre de dix pour des questions de marketing, et si tu les regardes bien, ils peuvent parfaitement se réduire à deux, à savoir 1 - Sois honnête, et 2 - Ne tues pas (encore que ce dernier commandement est négociable en cas de guerre contre les cananéens ---    )

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 19:14

Le personnel clérical et sacerdotal n'a pas écrit la bible.
Les trois grandes religions monothéistes se sont construites sur la bible et pas le contraire.


Le fait que tu ne sois pas d'accord avec moi n'éradique pas ma pensée.
Ma pensée m’appartient, personne d'autre que moi-même n'a le pouvoir d'éradiquer ma pensée.
Ce que tu dis n'a aucun sens pour moi, je lis tes mots, j'entends du bruit dans mon esprit mais je ne comprends pas tes paroles. Je crois que ce que tu dis est absurde.

Le fait que des milliards de personnes croient qu'un mec invisible existe dans le ciel ne fait pas exister un mec invisible dans le ciel.
Le fait que de nombreuses personnes croient qu'une chose existe n'est absolument pas un argument qui démontre que la chose existe.
L'argument du plus grand nombre reste un sophisme fallacieux, le fait de répéter cet argument plusieurs fois ne lui donne pas plus de pertinence.


Je croyais que tu étais athée.
Des milliards de personnes croient que Dieu existe, alors, tu crois que Dieu existe ou tu crois que des milliards de personnes ont tord ?
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 19:21

Magni a écrit:
Tu disais que les rabbins sont les mieux placés pour interpréter la bible et maintenant tu me cite Feuerbachn ...
Oui, et alors ?

Magni a écrit:Citer l'opinion d’autrui comme si c'était un argument n'est pas logique.
L'opinion de Feuerbach, c'est aussi la mienne.

Magni a écrit:S'appuyer sur le rabbinisme et sur Feuerbach pour soutenir la même idée est inconsistant.
C'est exact, c'est inconsistant, incohérent et je dirais même volontiers que c'est complètement con.

Sauf que les rabbins soutiennent comme toi une interprétation théologienne de la bible déjà émergée dans le monde, tandis que Feuerbach soutient une psychologie matérialiste et athée de l'émergence de la bible dans le monde.

Il ne soutiennent pas la mêne idée ...

Les rabbins te contredisent, toi, en ne parlant jamais de conjugaison malgré leur érudition incontestable en matière de bible et donc de commandements.

Feuerbach contredit les rabbins en réfutant leur croyance par une psychologie matérialiste radicale et athée.

Magni a écrit:La bible est logique et consistante si dans la bible la mort n'existe pas et qu'alors tu ne tueras point parce que la vie est éternelle. Faire se réaliser la mort d'un être n'est pas interdit par Dieu mais par la nature de la réalité et Dieu qui connait les choses qui existent et qui n'existent pas nous l'annonce. Telle est la parole de Dieu dans l'histoire que raconte la bible, sa parole est vérité.
Certes, dans la bible la nature de la réalité est Dieu, donc il y a un truc subtil à comprendre, mais pour y parvenir il faut d'abord comprendre les évidences. Il y a un ordre des choses, dans le monde causal, la cause précède la conséquence.
Tirez seulement un peu les rideaux. Ce grand jour nous incommoderait un peu, et donnerait peut-être trop d'éclat à certains objets. Oubliez même, si vous le pouvez, que vous avez un corps, et ne pensez qu'à ce que je vais vous dire.

Malebranche. Entretiens sur la métaphysique.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Sam 13 Oct - 19:23

Je ne suis absolument pas impressionné par le fait que des milliards de personnes croient que Dieu donne des ordres aux humains.

Le fait que des milliards de personnes croient qu'une chose est vraie sans pouvoir me donner le moindre argument logique qui atteste le caractère véridique de la chose est seulement un argument en faveur de la stupidité des foules.

La bible est un mythe dans lequel la vie éternelle est la clef de la logique de toute l'histoire.
Si vous lisez la bible (l'avez vous lu ?) sans avoir vu et compris qu'on y parle de vie éternelle alors vous n'avez pas du tout compris l'histoire que raconte la bible.


Dernière édition par Magni le Lun 15 Oct - 19:21, édité 1 fois
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 19:36

neopilina a écrit:
Emmanuel a écrit:Dieu est mort, mais on peut toujours raconter l'histoire du cadavre, ça ne mange pas de pain béni.

Premièrement. Que celui là soit mort, au moins pour certains, tant mieux, je ne vais pas le pleurer. C'était et c'est encore la culpabilité névrotique, la névrose, faites Dieu. On a vu. L'occidental sait parfaitement ce qui va arriver à l'Islam. Certainement pas parce qu'il est plus malin, intelligent, mais bien parce qu'il est déjà passé par là avec le christianisme. Ça va être, c'est déjà, sanglant, douloureux, pénible. Il va falloir être ferme et stoïque : ça prend du temps.
Deuxièmement. Mais l'histoire même de ce cadavre (pas pour tout le monde donc) a des choses à nous dire, il y a beaucoup à apprendre de cela.
Troisièmement. Même pour ceux pour qui celui là est mort, force est de constater qu'il na pas emporté le Sens, l'énigme du Sens, qu'il incarnait à sa façon bien connue, des Livres, dans la tombe. La religion est la préhistoire de la métaphysique. Que des approximations meurent, c'est dans l'ordre. Mais il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Après la mort de Dieu, on a proclamé celle de la métaphysique. Le XX° siècle s'est pleinement montré à la hauteur de cette prétention, de cette vacuité, de ce manque, de cette vacance. Via idéologies scientifico-romantiques.

Personnellement, et sans volonté de te contredire par pure provocation ou par pure expression d'un quelconque art d'avoir toujours raison, je t'assures que, sincèrement, je jette sans problème le bébé, l'eau du bain et la savonnette.

Le sens, je le crée chaque jour ex nihilo à mon usage personnel par l'action artistique (la musique, la peinture, la littérature et l'architecture).

Cela dit, je ne voie pas que la science fasse partie d'une quelconque idéologie. La science, comme je le dis souvent, c'est une méthode, un outil. Rien qu'une méthode, rien qu'un outil.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 20:34

Magni a écrit:Le personnel clérical et sacerdotal n'a pas écrit la bible.
Renseigneme-moi, le tout premier prophète de la bible, Moïse, ce n'est pas le premier personnage sacerdotal ayant écrit les dix commandements en cachette pour qu'on le voit pas et qu'il puisse dire plus tard au peuple guidé par lui comme un gourou guide ses moutons que le burin et le marteau qu'il a utilisé pour graver des choses sur du caillou ont été utilisés par Dieu lui-même ?

Magni a écrit:Le fait que tu ne sois pas d'accord avec moi n'éradique pas ma pensée.
Ma pensée m’appartient, personne d'autre que moi-même n'a le pouvoir d'éradiquer ma pensée.
Personne ne t'a dit le contraire.

Magni a écrit:Ce que tu dis n'a aucun sens pour moi, je lis tes mots, j'entends du bruit dans mon esprit mais je ne comprends pas tes paroles. Je crois que ce que tu dis est absurde.
Il est possible que je me sois mal exprimé. Il est possible aussi que tu ne comprennes pas le langage d'un athée si athée que plus athée que lui tu meurs, comme on dit. Il est fort probable que nous avons un mélange des deux parce que nous n'utilisons pas le même langage à cause du fait que nous n'avons pas gardé les cochons ensemble ...

Magni a écrit:Le fait que des milliards de personnes croient qu'un mec invisible existe dans le ciel ne fait pas exister un mec invisible dans le ciel.
Le fait que de nombreuses personnes croient qu'une chose existe n'est absolument pas un argument qui démontre que la chose existe.
L'argument du plus grand nombre reste un sophisme fallacieux, le fait de répéter cet argument plusieurs fois ne lui donne pas plus de pertinence.
Non seulement je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point, mais ce n'est absolument pas ça que je dis.

Magni a écrit:Je croyais que tu étais athée.
Je te l'ai dit. Je te le redis. Je suis si athée que plus athée que moi, tu meurs, comme on dit.

Magni a écrit:Des milliards de personnes croient que Dieu existe, alors, tu crois que Dieu existe ou tu crois que des milliards de personnes ont tord ?
Je crois que des milliards de personnes font ce qui leur chante en matière de croyance et que tu n'as par encore compris ce que je dis en parlant de milliards de croyants ... Et je crois bien que si je te l'explique de nouveau, tu persistera à ne pas comprendre ... Ce n'est certainement pas de ta faute, il se peut que je sois parfaitement débordé dans mes capacités d'explication à ton endroit ...

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Sam 13 Oct - 20:41

Magni a écrit:La bible est un mythe dans lequel la vie éternelle est la clef de la logique de toute l'histoire.
Si vous lisez la bible (l'avez vous lu ?) sans avoir vu et compris qu'on y parle de vie éternelle alors vous n'avez pas du tout compris l'histoire que raconte la bible.
D'abord, non, je n'ai pas lu la bible parce que je ne sais ni parler, ni lire, ni écrire.

Ensuite, je te confierais dans le plus grand secret que je préfète les éternités d'Épicure, de Spinoza et de Nietzsche que celle, loufoque, de la bible.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Dim 14 Oct - 9:37

Si un jour tu veux ouvrir ta boite, tu devras choisir entre partager l'opinion de Feuerbachn et partager l'opinion des exégètes du cléricalisme juif.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Dim 14 Oct - 13:32

Magni a écrit:Si un jour tu veux ouvrir ta boite, tu devras choisir entre partager l'opinion de Feuerbachn et partager l'opinion des exégètes du cléricalisme juif.

Ce sont des points de vue aussi différents entre eux que celui qu'on porte sur la musique et le judo où sur les glucides et les vitamines.

Je me sens parfaitement incapable de choisir l'un au détriment de l'autre. Je suis trop attaché à la multiplicité des points de vue, qui permet de contribuer à faire l'homme complet et pas celui, unidimensionnel, bien vu par le camarade Marcuse.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Dim 14 Oct - 21:24

Peut être que ta conscience croit cela mais ta bouche fait la promotion véhémente de la pensée unique en matière d'interprétation du décalogue.
Il y a là un hiatus, ton sac de peau t'est-il utile ou bien est-ce toi qui lui sert d'émissaire ?
Quelle tactique pourrait t'aider sinon la maïeutique ?

Le roi de la montage ne pourra pas sortir de sa caverne en restant assis sur son trône.
La valeur d'un humain ne se mesure pas en fonction de sa fortune.
Prendre et avoir remplissent le sac de peau qui pète comme une baudruche quand vient l'heure de crever. Comprendre et créer, voila ce qui fait de nous des êtres entiers multidimensionnels dépassant le stade du maillon temporel d'une chaîne de causalité.


L'athée total croit-il ou veut-il n'être que le produit d'une causalité matérielle et totalitaire ?
Je dis que croyance et volonté, si elles ont chacune leur apparence, n'ont qu'une seule et même essence.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Dim 14 Oct - 22:32

.

Vois comme elle est belle, l'«origine du monde» (et donc du décalogue), par Gustave Courbet




Le tableau et la genèse biblique sont de même essence par l'origine du monde que les deux prétendent être

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Vanleers le Lun 15 Oct - 5:15

Qu’est-ce que l’homme (et la femme) ?

Un sac rempli d’excréments, répond le moine Odon.

Odon de Cluny a écrit:« Si les hommes voyaient ce qui est sous la peau, doués comme les lynx de Béotie d’intérieure pénétration visuelle, la seule vue des femmes leur serait nauséabonde : cette grâce féminine n’est que saburre, sang, humeur, fiel. Considérez ce qui se cache dans les narines, dans la gorge, dans le ventre : saletés partout… Et nous qui répugnons à toucher même du bout du doigt de la vomissure ou du fumier, comment donc pouvons-nous désirer de serrer dans nos bras le sac d’excréments lui-même ? »

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1313
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Lun 15 Oct - 11:37

.

Bel exemple de haine de la vie ...

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Vanleers le Lun 15 Oct - 14:29

… ou d’humour noir !

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1313
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Emmanuel le Lun 15 Oct - 14:48

.

De ta part, certes oui, mais de la part du dit Odon, j'en doute ...

Le diodon est un animal préhistorique qui a été découvert dans cent mille ans.

.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Magni le Lun 15 Oct - 17:59

Le décalogue ne fait pas partie du monde.

Le monde c'est un univers physique. Le décalogue c'est un univers métaphysique.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ai encore tué personne.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum