Approche de socio-politique par Durkheim.

Aller en bas

Approche de socio-politique par Durkheim.

Message par kercoz le Ven 14 Sep 2018 - 20:36

Ne pas rater cet exposé qui développe l' organicisme et la puissance de feu de Durkheim sur la logique sociologique:
https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/emile-durkheim-et-la-differenciation-individuelle-suite


//////////////////Quelles sont les controverses autour du talent et de l’égalitarisme ? demande Pierre-Michel Menger. Que partagent Emile Durkheim et Karl Marx ? En absorbant l’héritage, en aura-t-on fini avec l’inégalité ?
.......

Le sociologue Pierre-Michel Menger, nous propose depuis 2017, une grande enquête pluridisciplinaire, en forme de diptyque, sur deux années, dans le cadre de sa série intitulée « Qu'est-ce que le talent ? Éléments de physique sociale des différences et des inégalités ».

Depuis plusieurs cours, il est revenu sur les débats, à partir des Lumières, autour de l’égalité et du talent dans les sociétés complexes, où les écarts peuvent se creuser considérablement. Après l’analyse d’Helvétius, qui a été très discutée, il nous introduit à l’approche subtile et tragique du sociologue Emile Durkheim avant de revenir à une certaine actualité de Marx dans le cours de conclusion.

Au journal Le Point qui l’interrogeait en novembre 2017, sommes-nous tous égaux devant le talent ?, Pierre-Michel Menger répondait :

   Si nous parvenions à doter tous les individus de chances vraiment plus égales de développer les capacités qu'ils détiennent, nous définirions aisément la société comme la somme des excellences individuelles (...) Mais, dans nos sociétés, dès la naissance, non seulement les individus sont différents, mais leurs chances de développer leurs capacités sont considérablement inégales (...) : les points cruciaux où les destins bifurquent sont situés très tôt dans l'enfance. (...) Il peut suffire de différences minimes au départ entre deux individus pour engendrer des écarts énormes. (...)
/////////////////////////////////


2 points non ou mal développés, selon moi:  La dualité égalité-équité et la présentation de la modernité étatique comme "société complexe"  alors que les éthologues qui connaissent mieux les math et les systèmes non linéaires disent que seuls les grands singes ont des sociétés réellement "complexes" . La complexité implique une stabilité forte du modèle.
J' aime bien aussi l' approche de la contradiction entre égalité et héritage.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum