Les philosophants médiatiques

Aller en bas

Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Mar 7 Aoû 2018 - 15:02

L'Express publie en ligne l'article suivant : Ils sont beaux et ils ont lu Kant: les intellos people. Par Christian Makarian, publié le 06/08/2018 à 17:30 (Actualité / Culture).

Que pensez-vous de cet article ?
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par hks le Mar 7 Aoû 2018 - 15:24

avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7004
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par maraud le Mar 7 Aoû 2018 - 16:08

Ca me rappelle un truc que j'ai vu dans un bistro de campagne: une bouteille de Vin de merde ( pour philosophes)

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1797
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Mar 7 Aoû 2018 - 16:56

Merci hks ^^

Vraiment nawak ce VDM, maraud ^^
Par contre, je trouve que les philosophants médiatiques sont essentiellement des empiristes à études de cas, qui font "le journalisme du journalisme" (l'article en est conscient, et trouve bien qu'ils donnent du sens).
Ou bien, ça me fait penser à un truc qui s'est inventé récemment, la philothérapie. Voir sur E-Santé.fr, Soucis, déprime, angoisse ... comment la philo-thérapie peut-elle vous aider ? par Dr Catherine Solano le Vendredi 26 Août 2011 : 10h21. J'ai l'impression que les philosophants médiatiques, à ce compte, veulent se poser comme philothérapeutes de groupe ... et c'est peut-être du VDM ^^ en tout cas ça se boit ^^
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Vanleers le Mar 7 Aoû 2018 - 17:18

Morologue a écrit:
Ou bien, ça me fait penser à un truc qui s'est inventé récemment, la philothérapie.

Pas si récent que ça. Marc Sautet, inventeur des cafés philo en 1992, donnait dèjà des consultations.
N’oublions pas Cécile Balligand :

https://www.philotherapie.be/

C’est du belge et du Spinoza : extra.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1356
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Mar 7 Aoû 2018 - 20:50

Je trouve ça assez récent ^^ mais je dois vieillir, et c'est très bien ainsi ^^
Après, je me demande s'il faut conclure en se disant "pauvre époque" : plutôt un philothérapeute qu'un taromancien, je pense ... et plutôt un philothérapeute de groupe, qu'un gourou ... encore que ce soit l'équivalent occidental du guru indien, j'imagine ^^

_________________
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par hks le Mar 7 Aoû 2018 - 23:18

que faut- il penser de l'article ?
ou bien des philosophes en question? ou des deux ?
..............................................................................................................................................
Adèle van Reth fait bien son boulot...
................................................................................................................................................
je vois que dans l'Express on ose citer Nizan (autrefois on le citait dans l' Humanité)

Finalement si l'auteur de l'article les aiment bien et sans nous laisser supposer qu'il en attend un renvoi d'ascenseur (BHL écrit bien dans l' Express non ?)
alors
tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

bref ...à oublier
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7004
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par wolmar le Mar 7 Aoû 2018 - 23:44

Il est désolant de voir ce qu'est devenue la philosophie aujourd'hui... Enfin, en tous les cas, ce qu'en font beaucoup de ceux qui disent la pratiquer dans le débat public : servir la soupe aux pouvoirs en tous genres, retirer tout appareil véritablement critique du discours, le constat de la déliquescence en cours m'effraie, mais peut-être suis-je par trop négatif...
Je saluerais tout de même l'effort d'Onfray et son université populaire, même s'il y aurait à dire sur certaines positions récentes du personnage (notamment son ralliement proprement effarant à des positions libérales qu'il avait dénoncées pourtant avec force pendant des années). Enthoven est puant au dernier degré, inintéressant et ampoulé, aussi creux qu'il se croit profond. BHL, son seul acronyme dit tout. Finkielkraut est parfois intéressant, mais plus guère dans la philosophie de mon point de vue. Luc Ferry a eu une belle initiative avec ses analyses de la mythologie ; mais là encore, où est la philosophie au sens de l'activité spéculative productrice de concepts ? J'aurais apprécié en outre qu'un philosophe aille au bout de son courage en dénonçant les abus de certains ministres dans des affaires privées...
Bref, la philosophie soit reste universitaire (et là encore, très peu féconde sur le plan du concept à mes yeux) soit s'essaie au médiatique, avec une fortune très discutable.
J'attends toujours une véritable figure philosophique contemporaine (et pas forcément sur le plan simultané de l'engagement politique). Depuis Bergson ou, pour être moins sévère, Girard, le désert...

wolmar
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Emmanuel le Mer 8 Aoû 2018 - 0:35

Aujourd'hui, on peut étudier le droit selon Hegel et être tout jeune Président de la République tant est grand le pouvoir de Paris Match.
avatar
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 05/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Vanleers le Mer 8 Aoû 2018 - 10:27

Les « philosophants médiatiques » rappellent aussi, à leur façon que la philosophie peut être conçue comme une manière de vivre comme l’a soutenu Pierre Hadot. Celui-ci a montré que c’est ainsi qu’elle était comprise et enseignée dans l’Antiquité grecque et romaine et pourquoi cette tradition s'était éteinte avec la montée en puissance du christianisme.
Les cafés philo (mais n’ont-ils pas pratiquement disparu aujourd’hui ?) ou la « philothérapie » allaient ou vont encore dans ce sens, celui d’Epicure :

« Il est vide, le discours du philosophe qui ne soigne aucune affection humaine. De même en effet qu’une médecine qui ne chasse pas les maladies du corps n’est d’aucune utilité, de même aussi une philosophie, si elle ne chasse pas l’affection de l’âme »

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1356
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par hks le Mer 8 Aoû 2018 - 10:37

désolé de vous décevoir*** ...sous certains aspects notre époque est bénéfique à la philosophie et en premier sous un aspect capital, celui de la publication/ divulgation des textes (voire des paroles).

Quiconque s’intéresse a maintenant un accès possible à une multitudes de textes, ce qui n'était réservé qu'à une élite est diffusé et consultable.
Cela déjà suffit à penser que notre époque est quelque part formidable.

 Au temps ou Deleuze émergeait à Vincennes personne n'imaginait à quel point ce premier essai de démocratisation de la philosophie pouvait être transformé (30 ans plus tard) par des moyens techniques.

*** pas vous, Vanleers, car je suis en accord avec votre point de vue.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7004
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par maraud le Mer 8 Aoû 2018 - 11:47

Le problème actuel avec la philosophie, c'est qu'elle est " à la rue", il y a donc peu de chance de voir surgir un Aristophane des temps modernes. Ah Les Nuées, quand-même hein..

Nietzsche nous dit que sous l'oreiller du défunt Platon, c'est un aristophane qu'on aurait trouvé et non un ouvrage de philo.

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1797
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Sam 11 Aoû 2018 - 10:35

Je suis d'accord avec Vanleers, mais j'aurai l'impudence de demander si la démocratisation est un bien en soi ^^ Je veux dire notamment : est-ce que "la philosophie" est une égrégore qui saurait en jouir ? ^^
Et quand, comment, pourquoi et pour quoi "les gens" se saisissent-ils de la philosophie ? Être élu, ça compte ? ...

Au reste, il est évident que BHL ne doit sa place qu'à la fortune (dans tous les sens du terme ^^). C'est un fétu de paille pourtant ^^
Et je veux aussi que "la grandeur manque", mais c'est que nous ne sommes plus prompts (égalitarisme ochlocratique, conditionné par des influenceurs aussi) à l'estimer en dehors de l'entrepreneuriat ^^
D'ailleurs, entre philothérapie et "sociosophie" ou "doxosophe" (Enthoven, Van Reet, Onfray, Finkielkraut, Fleury, etc.), c'est un peu le règne du carriérisme, obligé ^^
"Aristophane manque", probablement ? ...


Dernière édition par Morologue le Sam 11 Aoû 2018 - 17:25, édité 2 fois (Raison : Fleury + doxosophe)
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par hks le Sam 11 Aoû 2018 - 10:53

ochlocratique

Et je veux aussi que "la grandeur manque", mais c'est que nous ne sommes plus prompts  à l'estimer
belle maxime ...à graver dans le marbre,
c'est du moins que qui se pratiquait au temps où on employait l' adjectif  "ochlocratique".
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7004
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Sam 11 Aoû 2018 - 10:55

Oui ^^

_________________
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par neopilina le Dim 12 Aoû 2018 - 1:38

hks a écrit:ochlocratique

Bin si maintenant hks se met à faire son Vidocq aussi, où va t-on, mais où va t-on ?

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5039
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par baptiste le Dim 12 Aoû 2018 - 8:22

Fort heureusement, à côté des hyper médiatiques dénonciateusr de la surmédiatisation, il existe encore des philosophants peu médiatisés qui produisent une littérature philosophique de qualité. La valeur d'un philosophant ne se mesure pas nécessairement au volume de ses tirages ni à celui de ses ouvrages.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 21/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par kercoz le Dim 12 Aoû 2018 - 8:44

Le titre du fil peut être présenté comme un oxymore.
C'est, du moins une thèse intéressante à défendre. Quelqu' un d'assez intelligent pour mériter le qualificatif de philosophe, ne peut souhaiter la médiatisation puisqu' il choisit la vie heureuse ou du moins la lucidité. S' il pense devoir divulguer ses recherches, il le fera discrètement en espérant une diffusion sans traçabilité.
De plus, comme lorsqu' on choisit de militer, on n'a plus le droit de méditer la société, puisqu' on s'exclue d' une vie "normale" ordinaire, le philosophe se doit de ne pas faire de la philosophie son activité principale. L' enseignement ( privé) pouvant être un intermédiaire toléré.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Dim 12 Aoû 2018 - 9:43

D'accord kercoz ^^
C'est ainsi que je proposais la notion de "doxosophe" (à mon avis la plus pertinente) pour les qualifier (un oxymore, donc). Il faut remarquer à quel point ils ne sont pas (même pas subversifs, mais) adversatifs. Ils s'apposent sans s'opposer. Ils sont "conversifs", ils conversent pour convertir.
Pour toute "philosophie", ils ont de penser "avec le chaland, malgré le chaland" et ce "pacifisme" les rend communément "épatants". Les malins !
Comme les gurus indiens ^^ (Les Occidentaux ne supporteraient plus le heurt, c'est aussi pourquoi Monsieur le Président communique autant à travers de fallacieuses infos, simili-privées (fake news, simili-private) et autres tendresses de ton - et pas que de ton ...)
On salue le nihilisme dans l'esprit, bien que "ça donne du sens".

A qui penses-tu baptiste ? ^^
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Crosswind le Dim 12 Aoû 2018 - 11:06

Kant (et ses successeurs) a (ont) détruit la philosophie.
Désormais, il y a trois camps : ceux qui tentent par tous les moyens de récupérer un socle métaphysique, avec plus ou moins de succès, de tours de passe-passe (Meillassoux, pour prendre l'un des plus célèbres et l'ensemble des nouveaux réalismes), ceux qui tentent de développer des techniques de survie dans cette mer démontée (Bitbol et les courants orientalistes), enfin les médiocres qui, incapables de bâtir des systèmes rigoureux, profitent de l'histoire de la philosophie et des connaissances qu'ils en ont pour se faire une place au Soleil (pop-philo, intellectuels égarés, textes confus…).

Crosswind
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1164
Date d'inscription : 29/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par hks le Dim 12 Aoû 2018 - 12:03

à crosswind

Je te trouve bien sévère sur ce coup là.

Désormais, il y a trois camps :
je pense alors au feu de camp . Tous réunis autour d'un même feu.
pour kercoz et Vanleers
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7004
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Crosswind le Dim 12 Aoû 2018 - 12:08

Sévère, oui. Principalement parce que je suis un adepte inconditionnel des philosophies des confins, que l'éthique et l'esthétique ne m'ont jamais attirées, et que ma sympathie ne couvre que les personnes fondamentalement honnêtes dans leur démarche intellectuelle (autrement dit, qui ne pourrissent pas leurs travaux par une recherche indue de notoriété).


La métaphysique n'est pas morte, seule sa prétention à connaître ses fondements, ce qui amène certains à prendre un fait pour une connaissance (ce qui m'irrite).

Crosswind
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1164
Date d'inscription : 29/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Morologue le Dim 12 Aoû 2018 - 12:18

Ce n'est pas Kant, mais le kantisme comme mouvance (les kantiens, les "kantistes" ordinaires que sont devenues les masses, l'air du temps afférent) le souci ... comme doctrine, le kantisme, c'est autre chose ^^

Et notons que la notion de pop'philo vient de Gilles Deleuze et n'a rien à voir avec ce qu'en ont fait plumitifs, libraires et "doxosophes" ... chez Deleuze, c'est de l'ordre des lignes de fuite, des devenirs-minoritaires, des machines de guerre, bref : de la création.
En dehors d'une creativity exaltée à la US economical pragmaticism, vous la voyez où, vous, la création, dans ce qu'il est désormais convenu d'appeler "pop'philo" ? ^^

Intempestivement, tout est toujours pensable. Par exemple, l'empirisme transcendantal de Gilles Deleuze ; le tragique de Rosset ; le néoplatonisme de Badiou ; le réalisme de Meillassoux ; la métaphysique de Tristan Garcia ; le Mal chez Medhi Belhaj Kacem ^^
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 02/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les philosophants médiatiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum