Crise majeure ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par neopilina le Dim 29 Juil 2018 - 15:13

baptiste a écrit:
Bergame a écrit:

En tout état de cause, libéralisme mondialisé vs souverainisme nationaliste ou populiste, comme on dit, je pense que l'alternative est de plus en plus claire.


Pour une fois je suis d'accord avec ce qui précède, quand au futur il ne peut pas être l'alternative que tu proposes car la vie est source de création perpétuelle et si l'histoire bégaye parfois elle ne se répète jamais à l'identique. On peut rêver d'une sagesse guidant vers quelque chose qui serait un compromis acceptable, on peut réalistement aussi craindre l'inverse. La victoire d'un camp qui équipé de ses vérités définitives nous conduira dans le chaos.

Je suis également d'accord avec ce constat expérimental de Bergame. Mais il ne faut surtout pas oublier une " option " qui a le vent poupe, caricaturalement avec Trump, l'ultra-libéralisme le plus sauvage, en un mot le capitalisme, qui se teinte de nationalisme, c'est l'America first, et qui donc très paradoxalement, au nom d'intérêts " nationaux " (ceux des capitalistes et de l'économie du cru), est prêt à faire des entorses graves au soi-disant " libre marché " !!!! La théorie d'une collusion intime, constitutive, des 3 D (défense, diplomatie, dollar) ne date pas d'hier. Des chercheurs, des penseurs, avaient prévenus : le libéralisme américain, dés la fin de la guerre, est au service des Etats Unis, c'est à dire pour être précis, surtout au service du capitalisme américain (1% de la population capte annuellement 25% du P.I.B., alors que le pays, l'état, fonctionne à crédit en fourguant tous les jours des milliards en bons au Trésor sur les marchés financiers), Roosvelt aussi avait prévenu dans ce sens en disant que " le pays a un pied dans l'ombre ") et un tout petit peu au service de l'américain de base (au moins pour son ego en période électorale et/ou éviter le clash). Et dans un contexte de guerre économique qui s'exacerbe, intrinsèque au triomphe du capitalisme, son état de nature, on voit de plus en plus de pays se tourner vers cette " mixture ", stricto-sensu, entre " l'Or et le Sceptre " (dans ce registre, la Chine, corrompue jusqu'à la moelle, du " camarade " Xi fait également " très très bien  "). Sans oublier les triomphes plus classiques " de l'Or, du Sceptre et de l'Encensoir " : Russie, Iran, Turquie, pétro-monarchies, etc., etc. Les Lumières avaient parfaitement nommé les trois démons ataviques, réactionnaires, qui travaillent " l'humanité " (à venir donc et ce le plus péniblement qui soit expressément à l'encontre des 3 sus-nommés) au corps depuis la nuit des temps.


Dernière édition par neopilina le Dim 29 Juil 2018 - 17:20, édité 1 fois

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5191
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par elbaid le Dim 29 Juil 2018 - 17:01

Vanleers a écrit:Sur Internet, j’ai lu un « Décryptage avec Me Christophe Béheulière, avocat spécialisé en droit social » de la procédure de licenciement de Benalla. C’est en :

https://www.dna.fr/actualite/2018/07/21/alexandre-benalla-licencie-pourquoi-ce-n-est-pas-si-simple

A la question « 15 jours de mise à pied, est-ce une sanction sévère ? », l’avocat répond :

Pour Me Béheulière, il s'agit d'une sanction disciplinaire d'une "durée extrêmement notable" : "c'est pratiquement le maximum qui se pratique. On voit généralement des mises à pied de trois, quatre, cinq jours."
Pour l'avocat, cela signifie deux choses : "l'employeur avait suffisamment d'éléments pour sanctionner durement Alexandre Benalla, et il y avait véritablement une volonté de punir sévèrement le salarié ; ensuite, l'employeur veut faire passer le message qu'il s'agit vraiment de l'ultime avertissement avant le licenciement."

15 jours pour violence en réunion , usage de la force sans en avoir l'autorité , usurpation d'identité policière sans en avoir l'habilitation , détournement de vidéo publique etc etc + tête de nœud entre autre .

Au final c'est rien ce qu'il a pris ,moi j'ai pris 5 semaines de mise à pied (fonctionnaire) pour avoir insulté un cadre ; Benalla il a rien lui lol c'est du pipi de chat .

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».
elbaid
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 21/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par baptiste le Lun 30 Juil 2018 - 7:43

neopilina a écrit:
baptiste a écrit:
Bergame a écrit:

En tout état de cause, libéralisme mondialisé vs souverainisme nationaliste ou populiste, comme on dit, je pense que l'alternative est de plus en plus claire.


Pour une fois je suis d'accord avec ce qui précède, quand au futur il ne peut pas être l'alternative que tu proposes car la vie est source de création perpétuelle et si l'histoire bégaye parfois elle ne se répète jamais à l'identique. On peut rêver d'une sagesse guidant vers quelque chose qui serait un compromis acceptable, on peut réalistement aussi craindre l'inverse. La victoire d'un camp qui équipé de ses vérités définitives nous conduira dans le chaos.

Je suis également d'accord avec ce constat expérimental de Bergame. Mais il ne faut surtout pas oublier une " option " qui a le vent poupe, caricaturalement avec Trump, l'ultra-libéralisme le plus sauvage, en un mot le capitalisme, qui se teinte de nationalisme, c'est l'America first, et qui donc très paradoxalement, au nom d'intérêts " nationaux " (ceux des capitalistes et de l'économie du cru), est prêt à faire des entorses graves au soi-disant " libre marché " !!!!

Nous assistons en direct à de nombreuses expérimentations.
L'ultra libéralisme nationaliste trumpien n'est pas la seule variante et il n'est malheureusement en rien caricatural, il y a aussi le retour de la théocratie en Turquie, l’isolationnisme brexitien dont on a du mal à savoir s'il doit être classer libéral ou nationaliste, la combinazione inédite en Italie ou lorsque deux partis populistes, un libéral régionaliste et xénophobe et un autre attrape tout, ayant fait campagne pour des projets radicalement opposés décident de gouverner ensemble...d'autres innovations, toujours issus des urnes, ne manqueront certainement de nous être proposés dans les années à venir, va falloir s'accrocher.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1751
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par axolotl le Lun 30 Juil 2018 - 9:33

On dirait bien d'après ton analyse que c'est l'hétérogénéité -ou hétérogénéisation- des modes de gouvernance qui prend le dessus mondialement avec en commun le repli territoriel  .
Si on rajoute à cela la crise migratoire et la menace écologique, la montée exponentielle des inégalités du point de vue des richesses avec le nombre croissant de millionnaires et leur augmentation pharamineuse surtout dans les pays ex-communistes...
Bon ben y'a plus qu'à se trouver une île dans le Pacifique où s'établir en espérant que la montée des eaux etc.
Castafiore:
Crise majeure  ?  - Page 2 Castaf12
axolotl
axolotl
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par maraud le Mar 31 Juil 2018 - 12:59

baptiste a écrit:
Bergame a écrit:

En tout état de cause, libéralisme mondialisé vs souverainisme nationaliste ou populiste, comme on dit, je pense que l'alternative est de plus en plus claire.


Pour une fois je suis d'accord avec ce qui précède, quand au futur il ne peut pas être l'alternative que tu proposes car la vie est source de création perpétuelle et si l'histoire bégaye parfois elle ne se répète jamais à l'identique. On peut rêver d'une sagesse guidant vers quelque chose qui serait un compromis acceptable, on peut réalistement aussi craindre l'inverse. La victoire d'un camp qui équipé de ses vérités définitives nous conduira dans le chaos.

On dit souvent que l'histoire ne se répète pas, parfois même, qu'elle ne nous apprend rien, mais aussi que les mêmes causes produisent les mêmes effets...

On peut donc en déduire que l'histoire, comme la nature, ne connaît pas le possible; l'histoire est. Or dans la suite des événements que l'on peut constater dans notre temps, on peut se payer la fantaisie de souligner quelques analogies avec des faits passés dont les causes les plus apparentes, les plus en surface, nous permettent de faire quelques rapprochements avec d'autres périodes de notre histoire. Perso, je pense que notre présent a de grandes similitudes avec la période décadente qui a précédé les invasions barbares.

Le libéralisme se fonde sur l'individualisme et le nationalisme se fonde sur la Nation, or le libéralisme est encore triomphant, donc le nationalisme est toujours moribond. Les guerres qui sont actuellement menées ne sont plus des guerres de Nations contre Nations, mais des guerres des groupes d'intérêts contre d'autres groupes d'intérêts et elles ne sont pas que commerciales... Le modèle Unipolaire américain n'empêche en rien ces tensions consubstantielles du libéralisme, alors que le "Multipolarisme" qui est en train de compromettre l'Unipolarisme américain peut supposer un cloisonnement des méfaits du libéralisme tout en n'excluant pas les guerres Nations/Nations.

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1856
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par axolotl le Mar 31 Juil 2018 - 13:53

Un moment on parlait de "guerre de basse intensité" comme celle s'étant déroulée au Chiapas, province ayant quasiment fait sécession avec le Mexique et ne reconnaissant plus son autorité pour établir une sorte de régime communautaire fondé sur les villages organisés en coopératives et où ils assureraient leur subsistance sans dépendre ni des grands groupes économiques mexicains ni des trusts américano-mexicains très présents en Amérique centrale.Il est bien connu que le Banana trust (qui a évolué pour donner l'actuel Banana Industry Trust Corporation) d'origine américaine est à l'origine de nombreux coups d'Etat: Salvador, Honduras, Belize, Panama etc.
Les Etats-Unis et la Chine sont en train de se livrer une guerre économique impitoyable, dont on a des échos en Europe avec le forçage pour nous imposer la viande OGM (surtout canadienne) alors que la législation européenne l'interdit. Ça se règle à coups de procès internationaux , comme celui que firent les USA un moment à la Société Générale en France coupable d'avoir fait du commerce avec Cuba et l'Iran, 2 pays black-listés par les USA. Et ils ont gagné, obligeant la SG à payer je ne sais combien de millions de dollars..
Et les USA sont connus pour être très procéduriers: les cabinets d'avocats là-bas recrutent et tournent à plein régime...
axolotl
axolotl
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par kercoz le Mar 31 Juil 2018 - 16:21

Bergame a écrit:....Juste au moment où les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, les deux foyers du libéralisme mondialiste, sont en train de changer leur fusil d'épaule.
C'est drôle.
Je pense que l'explication est à trouver -entre autres- dans ce que d'aucuns nomment les "pesanteurs" de notre pays, qui sont aussi des mécanismes de régulation et de stabilité, à la fois sociaux, économiques, et culturels.

En tout état de cause, libéralisme mondialisé vs souverainisme nationaliste ou populiste, comme on dit, je pense que l'alternative est de plus en plus claire.
La dynamique centralisatrice est contenue ( en tant que pouvoir) dans les structures commerciales et économiques. Cette dynamique n' a pu prendre de la puissance que grâce à l' énergie gratuite. L' énergie gratuite permet d'annuler la variable "temps" dans toute modélisation( transport, fabrication, etc..). Les modèles en opposition: Centralisme et morcellement, ne sont pas totalement incompatibles. Ce qui est incompatible c'est le voisinage des deux modèles "consumérisme-productivisme" et le modèle "non productiviste", qui comme l'ère inter glaciaire, n' a pas de nom propre.
La fin de l' énergie gratuite rend impossible l' évolution du modèle centralisateur. Mais l' inertie de sa dynamique va faire encore longtemps des dégats. Il est en effet possible de substituer l' énergie fossile par de l' énergie humaine en la faisant passer pour "verte".
Le fait que tu utilise des termes péjoratifs ( souverainisme, populisme, nationalisme) montre la difficulté qu'il y a à vouloir contrer le productivisme et a vouloir défendre un modèle non productiviste.
Il me semble que la première étape, s' il existe une "marche arrière", c'est de quitter les échanges multilatéraux pour des échanges bi-latéraux. Dans un échange bi-latéral, il est évident qu' il faut importer des bananes, alors que pour des poulets ou des tomates ( en saison) , ça l' est beaucoup moins.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3906
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par neopilina le Mer 1 Aoû 2018 - 2:56

Le premier ministre, Edouard Philippe martèle à la tribune de l'Assemblée " sanction il y a eu " même si, je cite, on peut " gloser à l'infini ". Il est fort, très fort, si j'ose dire. Et pas besoin de " gloser à l'infini " : quand on se torche à ce point avec la sanction, qu'en reste t-il, de la sanction (je paraphrase elbaid, promis, je ne le ferais plus !) ?

Un peu de sérieux. Souvenons-nous. L'affaire Benalla, et il y a bien une affaire Benalla, parfaitement circonscrite par une foule de gens, y compris par votre serviteur ci-dessus, c'est une de ces choses qui typiquement peut éclore dans le Pré carré élyséen ménagé par la Constitution elle-même. Les rédacteurs n'y avaient certes pas pensé, mais les retours d'expérience, comme on dit, ne manquent plus : quasiment chaque mandature a tenu à sacrifier à " l'exercice ". Et cet avatar si typique survient quand ? Justement, quand on se propose de tripoter notre Constitution dans un sens qui aggraverait ce qu'on lui reproche déjà tant (notamment l'hyperprésidentialité). La Constitution de 1958 est d'abord une réaction forte au naufrage permanent et criminel de la IV° République qui a traumatisé tout le monde, et elle présente une tendance intrinsèque à des excès de type inverse (comme ce Pré carré, etc.). Je trouve moi que cette concomitance a quelque chose d'inespéré : on a un projet désavoué par l'expérience.
Il faut les deux tiers du congrès pour voter une modification de la Constitution, et donc, " la République en marche " (vers moins de démocratie, moins de République, moins de députés, qu'on a déjà un mal fou à voir en circonscription, etc., donc), qui ne dispose pas de ce quorum, comptait sur un complément de voix venant de la droite classique. Et bien une fois le moment de ce vote venu, j'espère que les parlementaires de droite se souviendront bien de l'affaire Benalla et de la façon dont le parlement, encore aujourd'hui, le peuple, ont été traités lors de celle-ci. La suite va de soi. lanK avait raison en ouvrant ce sujet : cette affaire a et aura des effets dévastateurs, et on peut préciser, surtout, surtout, pour une personne, celle d'Emmanuel Macron.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5191
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Crise majeure  ?  - Page 2 Empty Re: Crise majeure ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum