HEGEL La Philosophie du droit.

Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty HEGEL La Philosophie du droit.

Message par kercoz le Jeu 3 Mai 2018 - 10:46

J' ai tenté d'écouter les 4 émissions de Fr. culture de cette semaine sur Hegel.  J' avoue que les 3 premières sont pour moi inaudibles...., par contre la dernière me semble plus écoutable et même limpide ( presque).  Peut être en raison de la qualité du prof.  
A ne pas rater:
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/quoi-hegel-quest-ce-quil-a-hegel-44-le-droit-cest-la-vie

(Ce qui est le sujet c'est surtout ce qu' il fait, la suite de ses actions).

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty Re: HEGEL La Philosophie du droit.

Message par kercoz le Jeu 7 Mar 2019 - 10:47

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/quoi-hegel-quest-ce-quil-a-hegel-44-le-droit-cest-la-vie-0

Je viens de m' apercevoir que j' ai écouté cette émission qui est une réédition que j' ai déja écoutée....
Il y a une forte co-incidence avec mes pensées sur la réalité des groupes et des individus.
Ce qui me sidère, c'est que Adèle ne semble pas accéder à la pensée de Hegel, alors que pour moi j'entends des évidences dans la majorité des propos.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty Re: HEGEL La Philosophie du droit.

Message par hks le Jeu 7 Mar 2019 - 15:34

Adèle comprend très bien ce dont il s'agit .


Le passage  minute 43 est pour moi symptomatique.

 il y est parlé de Stirner.

Kervigan soutient que  le prisonnier incarcéré (pour des méfaits qu' on ne va pas nier, certes ), mais que ce prisonnier doit comprendre que c'est en vertu de sa liberté bien comprise ( bien comprise comme Hegel la pense ) que ce prisonnier donc, doit estimer qu' il n'y a pas atteinte à sa liberté ... bien au contraire .
In fine tout  emprisonné est libre.
Paradoxal ... mais pas pour Hegel.

Voyons le cas  d'un esclave noir, celui des champs de coton sudistes, il s' échappe,  il est condamné pour rébellion et  évidemment, il est incarcéré. Ce qui fut le cas
il lui faut comprendre que c'est en vertu d' une liberté bien comprise ( au sens de Hegel ).

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8061
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty Re: HEGEL La Philosophie du droit.

Message par kercoz le Jeu 7 Mar 2019 - 16:24

C'est à la mn 36 qu'il y a désaccord avec Adèle. TRes justement, l' intervenant dit que pour Hegel, l' état n'est pas l' objet état que nous comprenons par ce mot, mais un ensemble d'interactions, de coercitions qui "font société". C'est donc le résultat d' une évolution du groupe. Un état de fait que l' on peut aussi appeler culturel en tant que c'est propre à un groupe et pas à un autre puisque les itérations sont différentes.
C'est , je crois, pour celà que Socrate respecte la règle en se suicidant. Averoes et Platon ( ou Aristote ?) disaient la même chose: Il est important de respecter les règles, pas d' y croire.
Maintenant, si tu trouves ces règles morales paradoxales, c'est qu' elles sont appliquées dans un modèle étatique centralisé (donc pas dans le sens état de Hegel) et non dans un état idéalisé ou les interactions peuvent agir correctement. C'est une démarche ou je me retrouve car elle semble ethologique. En tout cas elle est sociologique puisque Durkheim s'en serait inspiré.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty Re: HEGEL La Philosophie du droit.

Message par hks le Jeu 7 Mar 2019 - 19:04

C'est à la mn 36 'qu'il y a désaccord avec Adèle

On peut  avoir compris ce que Hegel entend par Etat et Adèle  a compris
(ce qui n'est pas bien difficile à ce niveau  de définition) et ne pas être trop d'accord avec  l'extension du concept d ' Etat chez Hegel .

Maintenant, si tu trouves ces règles morales paradoxales,
Pour moi il n' y a pas de règles morales chez Hegel. Il n y a pas de subjectivité, la subjectivité est toujours reprise par l 'objectivité . La subjectivité est un moment .

Or moi je suis beaucoup plus proche de Kierkegaard

Contre Hegel, Kierkegaard pose que seul le sujet a une importance infinie. L'homme doit s'occuper de son développement moral sans se soucier de savoir s'il est utile aux autres. Dieu n'a nul besoin qu'on s'occupe des autres. Il faut juger l'homme sur ses intentions morales et non sur l'empreinte qu'il a laissée dans l'histoire.
La sociabilité est une erreur. Seule la souffrance continuelle et dure qui force l'homme à vivre dans la solitude le conduit à découvrir la valeur exceptionnelle de son individualité.

.... Dans l'isolement l'homme maintient sa pensée dans l'intensité absolue et il faut toujours préférer l'intensité à l'extension.

[url= http://sos.philosophie.free.fr/kierkega.php] http://sos.philosophie.free.fr/kierkega.php[/url]

Pour moi Hegel confond morale et civisme.


_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8061
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

HEGEL  La Philosophie du droit. Empty Re: HEGEL La Philosophie du droit.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum