NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Aller en bas

NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Message par kercoz le Jeu 15 Fév 2018 - 11:10

Lien sur la derniere émission :
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/nietzsche-le-gai-savoir-44-dieu-est-mort

Passionnant et tres accessible. F.N. rejette absolument l' organicisme, ce en quoi je pense qu' il se trompe en argumentant une absence de finalité. L' évolution avance sans finalisme mais par erreurs et essais, en épuisant les niches.
La série d' émission est intéressante ( intervenants différents chaque jour), mais celle d' aujourd' hui est remarquable.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2934
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Message par maraud le Jeu 15 Fév 2018 - 12:06

Nietzsche ne tire pas la synthèse de son " évolutionnisme " et de son " hindouisme"; ce qui est dommage ( pas eu le temps j'imagine). En tout cas son éternel retour n'est autre que la doctrine des cycles du Védenta ( dans une approche partielle puisqu'on la découvrait tout juste en Occident)

Il ne pouvait qu'être suspicieux face à une éventuelle finalité, puisqu'il avait ,malgré tout, l'intuition d'un retour qui serait le même mais sans être le même... ( ce qui correspond parfaitement à un déroulement en spirale, c'est à dire à un mouvement cyclique qui reproduit un même* irréversible donc éternel)


* si revivre le même contredit l’irréversibilité du temps, il faut, pour ne pas achopper, que ce même revienne tout en ne contredisant pas cette irréversibilité. Ne revivant pas ce même avec la mémoire de l'avoir déjà vécu, il faut bien qu'il échappe à la mémoire, autrement dit qu'il ne soit pas vécu dans le même état d'être: si je dois revivre une même existence sans en avoir la mémoire, il faut que je sois un autre sans quoi la mémoire n'implique pas la conscience; ce qui serait absurde.

Il n'y a pas d'organicisme là où il n'y a pas d'organe, or si le problème est considéré d'un point de vue purement métaphysique, il ne peut être question d'un organisme qui, lui, relève de la physique.

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1448
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Message par kercoz le Jeu 15 Fév 2018 - 13:30

maraud a écrit:

Il n'y a pas d'organicisme là où il n'y a pas d'organe, or si le problème est considéré d'un point de vue purement métaphysique, il ne peut être question d'un organisme qui, lui, relève de la physique.

Pas évident: Pour former un organe plus complexe, la cellule qui était éternelle et potentielle, en se spécialisant perd son éternité ( scissiparité) et sa liberté de choix. On peut aisément montrer une homologie entre individu et cellule, société et organisme.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2934
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Message par maraud le Jeu 15 Fév 2018 - 20:18


Il n'y a rien d'éternel dans la cellule; c'est un agencement à court terme de "nanobactéries". Les nanobactérie, en revanche, peuvent durer une temps géologique sans perdre leur potentialité de reviviscence.

..........

L'organicisme dit que tout est système; le vivant comme l'inerte et obéit à l'idée que l'univers ne gagne ni ne perd en masse/énergie, et Nietzsche a tort, si c'est le cas, de ne pas admettre ce fait. Maintenant, ce fait peut très bien s'intégrer dans l'éternel retour et dans la volonté de puissance, puisque l'Organe en question est limité matériellement et qu'en cela il n'est pas un absolu, mais un relatif.

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1448
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NIETZSCHE Une semaine sur Fr. Culture.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum