Préoccupation du moment

Aller en bas

Préoccupation du moment

Message par maraud le Ven 9 Fév 2018 - 21:09


Nous avons tous , selon le moment, un sujet qui nous trotte dans la tête comme un chewing-gum qui nous colle à la semelle. Depuis ce début d'année, c'est l'attitude agressive des US qui m'inquiète; d'autant que leurs dirigeants évoquent maintenant l'usage préventif de l'arme nucléaire comme une option qui ne pose pas de problème éthique quand il s'agit de menacer la Chine et la Russie ( ne parlons pas de l'Iran) parce que ceux-ci refusent de se soumettre au dictat de l'Amérique/dollars.

Toutefois, sachant que les US ont toujours fait tout le mal qu'il pouvaient faire sans prévenir, on peut se demander si leur menaces ne sont pas le révélateur de leur impuissance à produire la nuisance dont ils menacent les pays " révisionnistes" ( comprendre : qui remettent en cause la suprématie mondiale des US)


......................

Qu'est-ce qui vous préoccupent , vous ?

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Ven 9 Fév 2018 - 21:44

maraud a écrit:


......................

Qu'est-ce qui vous préoccupe , vous ?

Ce qui me préoccupe, c'est justement ce squat, cette main-mise sur cette zone d' occupation qui m' encombre, sature mon affect. Se pré-occuper d' évènements lointains ou de superstructure des systèmes ne présente aucun intérèt réel,...sinon de saturer mes capacités d'affect. Qd les médias saturent notre vision d' atrocités et de comportements obscènes lointains, auxquels nous n' avons aucune possibilité d'accès, ils érodent nos capacités de réaction aux évènements qui nous sont proches et qui se trouvent minimisés. A force de cotoyer des atrocités mlointaines, nous enjambons plus facilement des SDF sans les remarquer, nous acceptons la pose d' accès codés à nos entrées d' immeubles ..chauffés. Les problèmes lointains peuvent être des excuses pour nos comportements peu vertueux locaux.
Ce qui me préoccupe, de façon contradictoire à ma première interrogation, c'est que les médias peuvent, en 5 mn, passer d' une étude pointue et argumentée, sur l' imminence de catastrophes écologique planétaires, la fin annoncée des mat.Prem et de l' énergie accessible, ...à une autre étude sur la possibilité d'améliorer la "croissance ". C' est l' autisme du système qui m' affole .

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par maraud le Ven 9 Fév 2018 - 22:30


Oui en effet, mais l'un n'empêche pas l'autre: on peut être préoccupé par le "général" et ne pas perdre de vue le "particulier"; tout comme on peut se préoccuper de la saison et ne pas perdre de vue le temps qu'il fait, au jour le jour, localement, parce qu'on ne peut pas isoler le problème du SDF de ce qui détermine son état à l’échelle mondiale. J'ai pris un SDF en stop l'autre jour, mais en discutant je me suis vite aperçu qu'il n'était pas SDF malgré son look et qu'en fait il avait tout du SDF volontairement... Il logeait encore chez ses parents et n'avait aucun appétit pour le fric et la frime. Ce type était SDF dans sa propre famille; j'ai blagué avec lui en évoquant Diogène...

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Sam 10 Fév 2018 - 0:06

maraud a écrit:
Oui en effet, mais l'un n'empêche pas l'autre: on peut être préoccupé par le "général" et ne pas perdre de vue le "particulier"; .

Ca parait évident, mais ça ne l' est pas. Ma ligne directrice est basée sur notre part "animale" qui fait que nous sommes optimisés par un certain modèle de vie avec des interactions fortes avec des "proches". La vie moderne consiste à sous traiter nos affect sur des écrans par des récits réels ( actualités éloignées) ou virtuels ( romans, fictions , récit)... qui vont saturer nos besoins ou capacités de violence, de plaisirs, de risque etc ... Il me semble que le résultat est plus proche de la légumineuse que d'un mammifère ordinaire.
Je pense que ta phrase sur le général et le particulier ne peut s' argumenter. Etre intéresser par le général désaffect les évènements proches. C'est encore un problème structurel. Tu vas mettre à distance et moins t'impliquer sur des problèmes locaux. Alors que c'est la résolution de problèmes locaux qui de façon fractal peut induire la solution à des problèmes globaux.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par maraud le Sam 10 Fév 2018 - 10:50


Je crois que ce n'est pas insurmontable. L'attention intellectuelle pour le général n'empêche pas le sentiment, l'affect " animal" de s'exprimer dans sa niche.

Je ne peux pas te suivre dans l'idée que c'est par immanence depuis l'individu vers le groupe que les choses se résolvent; ce ne sont pas les comportements des atomes qui impriment leur marque à la matière. On peut penser que les atomes font la matière, mais on peut aussi envisager que c'est la matière qui fait les atomes, puisqu'elle est la synthèse de leur agencement.

L'idée qu'un atome en attire un autre m'a toujours parue ridicule. La logique voudrait que les atomes soient contraints par un principe, qui leur est extérieur ,de s'assembler. Sans conditions extérieures variables, on aurait partout la même matière. ( on aurait partout le même modèle de société)

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Sam 10 Fév 2018 - 11:07

maraud a écrit:
Sans conditions extérieures variables, on aurait partout la même matière. ( on aurait partout le même modèle de société)

Nous ne sommes pas la seule espèce sociale. Et les autres espèces sociales ont, pour chaque espèce ou sous espèce, le même modèle de société en ce qui concerne leur structure et interactions de groupe..... d' ou ma proposition que l' altérité culturelle humaine tend à remplacer l' altérité spécifique.

""""L'attention intellectuelle pour le général n'empêche pas le sentiment, l'affect " animal" de s'exprimer dans sa niche."""
Ce n' est pas une simple attention. Il y a utilisation de nos capacité d'affect, d' indignation...qui ne peuvent par trop d' usage, que s' user, se "relativiser".

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par maraud le Sam 10 Fév 2018 - 11:45

Kercoz a écrit:
Nous ne sommes pas la seule espèce sociale. Et les autres espèces sociales ont, pour chaque espèce ou sous espèce, le même modèle de société en ce qui concerne leur structure et interactions de groupe..... d' ou ma proposition que l' altérité culturelle humaine tend à remplacer l' altérité spécifique.

Oui, ça semble vrai; les autres espèces ne sont pas imaginantes comme nous autres...


Kercoz a écrit:Ce n' est pas une simple attention. Il y a utilisation de nos capacité d'affect, d' indignation...qui ne peuvent par trop d' usage, que s' user, se "relativiser".

Le problème, c'est qu'on ne peut pas en faire l'économie; ce qui se passe ailleurs influe instantanément sur notre quotidien: ce qui se passe actuellement au Moyen Orient et ailleurs a des conséquences indéniables sur notre société ( manque à gagner économique, dépense militaire, immigration...)





_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Sam 10 Fév 2018 - 13:52

maraud a écrit:
1/Oui, ça semble vrai; les autres espèces ne sont pas imaginantes comme nous autres...


Kercoz a écrit:Ce n' est pas une simple attention. Il y a utilisation de nos capacité d'affect, d' indignation...qui ne peuvent par trop d' usage, que s' user, se "relativiser".

2/Le problème, c'est qu'on ne peut pas en faire l'économie; ce qui se passe ailleurs influe instantanément sur notre quotidien: ce qui se passe actuellement au Moyen Orient et ailleurs a des conséquences indéniables sur notre société ( manque à gagner économique, dépense militaire, immigration...)
1/ Elles ont pourtant de fortes capacités d' imagination, de conjecturation, de calcul et de stratégies ...envers l' environnement, mais pas sur leurs interactions entre individus.
2/Tu remarqueras que tes propositions sont symétriques. Tu peux les inverser sans incohérence. Ce qui fait qu' on ne peut discerner causalité et conséquences.
Au niveau de l' individu, quelle devrait être l' influence de ses savoirs sur ces évènnements sur ses comportements ? ...Si ces connaissances ne changent pas ses comportements, seuls l' érosion de ses capacités liées à l' affect va résulter de ces informations , et donc altérer ses interactions courtes.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par nuem le Dim 18 Fév 2018 - 21:31

Ce qui me préoccupe ...
C'est l'être humain!

Qu'est-ce que être humain?

J'ai une vision évolutionniste qui marche pas mal et que je recoupe sujet après sujet :
Un animal qui a développé une capacité d'abstraction, et qui apprend à l'intégrer à son être.

Ca colle avec la notion de travail de la bible, avec les concepts d'apocalypse (levé du voile), d'éveil, de jihad (lute pour), et plein d'autres clé spirituelles.

C'est pour moi une bonne raison de pratiquer la méditation qui impose de laisser une place à l'être inconscient, au sens jungien, de l'animal fait d’archétypes, de l'être issue de millions d'année d'évolution, et qu'on fait taire dans une vie surchargé de pensées et d'actions détachées de cette nature profonde qui est pourtant la bien plus vaste que la petite partie de nous qui pense le monde, car notre être la vie et la sent selon des process biologiques ancestraux et bien plus fin que ce qu'on arrive a en comprendre consciemment.

Voilà, c'est plus que ce qui me préoccupe, c'est mon centre de gravité existentiel. :)

nuem
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 18/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par lanK le Mar 22 Mai 2018 - 23:45

Le hasard purgatoire de la causalité


_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Mer 23 Mai 2018 - 8:36

lanK a écrit:Le hasard purgatoire de la causalité


Merci pour le lien.
Ca me travaille depuis un moment le fait que la causalité implique l'existence du temps.
Pour le quantique: a quand un enfant pour dire que le "roi est nu" ?

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par lanK le Mer 27 Juin 2018 - 0:46

Je viens de faire une petite ballade nocturne dans le patelin où j'habite.
Nous etions ume sorte de petit village et la population a doublé depuis 5 ans à 9000 habitants.
L'horizon se profile à 16000 âmes dans les 5 ans.
Extension de la métropole.
J'ai été surpris par un espace vert d'environ 750m2 , de l'herbe, sur lequel les gars ont implanté une dizaine de faux moutons, dans un semblant de mouvement.
Je ne ne sais pas ce que cela veux dire.
Accessoirement j'ai observé les entrées des nouveaux bâtiments. Outre des numeros d'allées classiques ( C2,D4,....).
Encore une fois surprise.
Quiétude,contemplation,ces noms complètent les numéros d'allées...

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par Crosswind le Mer 27 Juin 2018 - 12:27

kercoz a écrit:

Merci pour le lien.
Ca me travaille depuis un moment le fait que la causalité implique l'existence du temps.
Pour le quantique: a quand un enfant pour dire que le "roi est nu" ?

Plus justement, il faudrait parler de durée, sauce Bergson, que de temps (entité théorique). L'immense avantage du "roi nu", de cette fameuse physique quantique, est précisément de nous mettre le nez dans le c.ca. Jusqu'à son avènement, les sciences avançaient de victoire en victoire armées du principe de causalité. Puis la MQ est arrivée, a montré et fait montre d'une efficacité chaque jour renforcée, jamais mise en défaut dans des expériences qui défient l'entendement, tout en remisant la causalité au placard. En MQ, deux phénomènes ne sont en effet pas reliés causalement.


Ce n'est pas par… hasard ! que la MQ et le kantisme s'associent si bien.

Crosswind
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1083
Date d'inscription : 29/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par neopilina le Mer 27 Juin 2018 - 12:50

lanK a écrit:J'ai été surpris par un espace vert d'environ 750 m2 , de l'herbe, sur lequel les gars ont implanté une dizaine de faux moutons, dans un semblant de mouvement.
Je ne ne sais pas ce que cela veux dire.
Accessoirement j'ai observé les entrées des nouveaux bâtiments. Outre des numéros d'allées classiques (C2, D4, ...).
Encore une fois surprise.
Quiétude, contemplation, ces noms complètent les numéros d'allées ...

Numéro 6 !, vous me ferez le plaisir de passer au commissariat aujourd'hui même où des neuro-commissaires à la subversion procéderont à votre audition. Je vous rappelle que vous faites déjà l'objet d'un premier avertissement : votre productivité à chuté de 0,63 % ces six derniers mois et votre taux d'endettement est passé sous la barre inadmissible des 80 %, le tout générant un manque à gagner qui met en danger les fondements même de notre Radieuse Société. Je vous rappelle que la non-dénonciation d'une démarche des terroristes dits de la " Résistance " visant à vous contacter est sanctionnée par une double lobotomie.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par lanK le Mer 27 Juin 2018 - 14:47

Neo
J'ai mangé 2 steaks....🎃

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par kercoz le Mer 27 Juin 2018 - 15:04

En voyant passer ce titre : "Harley Davidson of the bitch ".... me demande si je ne suis pas passé à coté d' un jeu de mot avec les "Beach boy" de mon adolescence.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3352
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par maraud le Jeu 2 Aoû 2018 - 20:39

.........................................................................................................................................





La Chine utilise l’intelligence artificielle comme outil pour l’aider à décider de sa politique étrangère, en se détachant des émotions des humains qui entravent le processus de pensée. Qu’est-ce qui pourrait mal tourner en permettant à l’I.A. d’aider à décider de la politique étrangère avec d’autres pays ?

Le South China Morning Post a rapporté que « plusieurs prototypes de systèmes diplomatiques utilisant l’intelligence artificielle sont en cours de développement en Chine, selon les chercheurs impliqués ou familiers avec le projet« .

Le Post note qu' »une machine, construite par l’Académie chinoise des sciences, est déjà utilisée à un stade précoce par le ministère des Affaires étrangères« .

S’il n’est pas encore inquiétant que les algorithmes robotiques puissent décider de la politique étrangère de la Chine avec d’autres nations, le ministère des Affaires étrangères a confirmé au South China Morning Post qu’ils avaient l’intention d’utiliser l’I.A. dans la diplomatie.

« La technologie de pointe, y compris les énormes bases de données et l’intelligence artificielle, entraîne des changements profonds dans la façon dont les gens travaillent et vivent. Les applications dans de nombreux secteurs et industries sont en augmentation quotidienne« , a déclaré un porte-parole du ministère le mois dernier, d’après l’agence de presse.


Je vois bien une application à l'intelligence artificielle qui ne se laisse pas attendrir: le mensonge systématique de la parole politique/diplomatique. Les beaux parleurs n'ont qu'à bien se tenir...

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1779
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par axolotl le Jeu 2 Aoû 2018 - 21:42

kercoz a écrit:
lanK a écrit:Le hasard purgatoire de la causalité


Merci pour le lien.
Ca me travaille depuis un moment le fait que la causalité implique l'existence du temps.
Pour le quantique: a quand un enfant pour dire que le "roi est nu" ?

Même Etienne Klein pour qui j'ai beaucoup d'admiration peut dire ce qu'il veut sur quoi engendre quoi ou qui: à part que Laïos doit bien être le père d'Œdipe mais en est-on sûr seulement ? Où est la preuve ? Peut-être que Jocaste avait un ou plusieurs ... etc.

C'est toujours la même chose chez beaucoup de scientifiques: qui de la poule ou de l'oeuf...
On ne sait même pas si le temps est apparu avant l'espace ou le contraire, ni pourquoi il y a un tel déficit en antimatière dans l'Univers (qui pourrait expliquer l'énergie sombre après tout), absence ou déficit inexpliqué bien que le physicien russe Sakharov ait émis 3 conditions, etc..
J'ai ma petite idée mais on a tous (tes) nos petites idées n'est-ce pas ?
Carlo Rovelli, pressenti pour la gravité quantique à boucles -dont on ne sait pas si elle verra le jour un jour tellement cette affaire semble compliquée et tend à le devenir de + en + au fil des découvertes- balance un jour "le temps n'existe pas" et boum ! Formidable, du coup je ne sens + le passage des ans en me rasant le matin...
Il faut se plonger dans la théorie (laquelle est sa théorie à lui mais il a une indéniable notoriété, méritée) pour comprendre qu'il a voulu dire: le temps au niveau microscopique n'existerait peut-être pas comme à notre niveau macroscopique, ce qui expliquerait le + simplement du monde la non-localisation et l'intrication quantique. Et d'une!!!
Nous vivons dans un tel monde de contingences... Il faut en prendre son parti surtout dans des déclarations comme ça, intempestives mais peut-être vraie après tout.
La science a vraiment remplacé la religion: il y a quelque siècles on aurait dit Dieu est la cause du temps et du reste, maintenant on dit que c'est la causalité qui est cause (ou "qui implique" ce qui revient strictement au même) du temps. Fini Dieu! En attendant que ça recommence ? Bon la science est laïque: déjà ça de pris!
Du moment que lui en est convaincu, que la causalité implique l'existence du temps, ça en fait déjà un haha!
Ce qu'il faut voir ce sont les implications de cela.
SI la causalité est première de tout et donc du temps, la seule chose qui puisse être cause de soi en tout état de choses et d'après le catéchisme, c'est Dieu: comme chacun sait cela ou devrait le savoir.
Donc mine de rien, il nous ferait pas passer la sauce théiste, ou déiste ou ce qu'on veut ? En général c'est toujours les mêmes plats qu'on ressert mais j'ai rien contre Etienne Klein; j'ai appris et compris plein de choses grâce à lui.
avatar
axolotl
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par hks le Ven 3 Aoû 2018 - 13:56

axolotl a écrit:J'ai ma petite idée mais on a tous (tes) nos petites idées n'est-ce pas ?
Je n'ai pas la moindre petite idée sur un supposé "ordre" d'apparition.
La distinction en deux entités qui pourraient être ordonnées dans un "ordre d 'apparition" ne renvoie-t- elle pas à l'apparition pure, antérieure à une scission en son sein entre l' espace et le temps ?

La science a vraiment remplacé la religion:
bon peut être ...mais sur un aspect que tu ne notes pas, celui du mystère.

Ce qu'il y avait de plus fort (pour moi) dans la religion qu l'on m'a enseignée c' était le mystère...ou plutôt les mystères car il n y avait pas QUE celui de la sainte trinité.
Devant le mystère on est prié de s'incliner pieusement.
Je dis "de plus fort" mais en même temps de plus problématique.
Ce qui a toujours distingué les philosophes des doctrinaires religieux est que les premiers refusaient de s'incliner devant le mystère.( je ne parle pas de Maitre Ekhart, de Jean de la croix ou Thérèse d'Avila)

Sans doute, maints philosophes reconnaissaient-ils une impuissance à penser ce qu'ils pressentaient ne pas pouvoir penser mais dans ce cas ils ne formulaient rien du tout de plus que leur impuissance.

Ce qui n'est pas le cas de certains scientifiques.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6896
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préoccupation du moment

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum