BRADLEY

Aller en bas

BRADLEY

Message par hks le Lun 25 Déc 2017 - 12:11

avatar
hks
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6164
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par hks le Lun 25 Déc 2017 - 12:14

avatar
hks
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6164
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par hks le Dim 7 Jan 2018 - 0:06

Loin donc d'opposer à bon compte un Bradley qui dépasserait en quelque sorte
l'opposition terme-relation vers le haut, du point de vue de « l'Absolu », alors
que James la dépasserait vers le bas, en montrant que les relations sont partie
intégrante de l'expérience et que l'unité est toujours un processus 57, Wahl
montre que les pluralistes, et James le premier, retrouvent devant eux le problème
du fonds non relationnel de toute expérience, fonds que n'exprimerait
que de façon inadéquate le schème terme-relation. Telle est l'intuition qui est
développée dans la thèse et qui fournit le fil conducteur avec Vers le concret,
qui reprendra cette idée :
Aussi les relations ne sont-elles pas pour eux quelque chose de surajouté au donné
primitif ; elles sont comprises en lui ; ou plus exactement peut-être encore elles
traduisent quelque chose, un fond non relationnel et pourtant unifiant (si on peut
employer ce mot sans que vienne à l'esprit l'idée d'un acte de l'intelligence) qui est
compris en lui. Cette idée du fond non relationnel qui n'a pas été très clairement
explicitée par James et Whitehead, nous la trouvons exprimée d'une façon profonde
par un anti-empiriste dont l'empirisme aura profit à méditer la philosophie, par
Bradley58.
https://philarchive.org/rec/GIRJWD
Jean Wahl d'Angleterre et d'Amérique :
contribution à l'étude
du contexte et de la signification
des Philosophies pluralistes (1920)
avatar
hks
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6164
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par kercoz le Dim 7 Jan 2018 - 9:54

Il te faudrait définir ou du moins expliciter la notion de philosophies pluralistes.
Curieux que ces gens t' intéressent alors que la notion de complexité et des systèmes non linéaire te semble non pertinente.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2934
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par hks le Dim 7 Jan 2018 - 14:01

C'est le non pluralisme qui en l’occurrence est relevé dans cet extrait.
Ce qui m'intéresse c'est comment James rejoint Bradley.
Ce que je présentais je le retrouve chez Jean Wahl .


Je n'ai pas lu "Vers le concret"
Études d’histoire de la philosophie contemporaine (William James, Whitehead, Gabriel Marcel)
Jean Wahl



Vite dit Bradley critique l 'idée de relation...William James ( qui critique Bradley )
retrouve dans son idée d'expérience pure comme une sorte de non relationnel.

autre document sur cette question


En effet, selon Wahl, on ne peut pas plus partir des « éléments », comme le font les pluralistes, que du « tout », comme le font les monistes, car le schème relationnel sur lequel ils s'appuient ne traduit qu'imparfaitement la réalité : « tout » et « élément » sont aussi abstraits l'un que l'autre. Le pluraliste en reste finalement à un plan tout aussi abstrait que celui du moniste : « l'idée des éléments n'est pas moins abstraite que l'idée du tout ; le réel est la totalité concrète [53][53] PPAA, p. 259. ». Il s'agit là d'une intuition que l'on retrouve chez Bradley, souvent cité mais rarement lu, à qui la thèse de Wahl accorde une grande attention [54][54] C'est encore Wahl qui écrit en 1968 l'entrée « Bradley ».... La leçon principale d'Appearance and Reality de Bradley [55][55] F. H. BRADLEY, Appearance and Reality : A Metaphysical... n'est pas l'affirmation de la thèse des relations internes, comme on le croit souvent, mais bien la révélation du caractère dialectique de toute relation, qui pour Bradley est du domaine, contradictoire, de « l'apparence ».
Comme le résume fort bien Wahl, dans ce cas, « la réalité primitive est infra-relationnelle, la réalité ultime est supra-relationnelle : les relations sont la traduction nécessaire mais contradictoire de l'unité non-relationnelle » (PPAA, p. 35). À rebours, il s'agissait pour Bradley de dégager ce qui en fera l'intérêt pour de nombreux penseurs du début du siècle, une dimension de l'expérience immédiate, que Wahl n'hésite pas à identifier parfois à l'expérience pure de James et qui en ferait « un anti-intellectualiste aussi radical que James ou que M. Bergson » :

https://www.cairn.info/revue-de-metaphysique-et-de-morale-2014-1-page-103.htm
avatar
hks
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6164
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par hks le Lun 8 Jan 2018 - 15:48

CHAPITRE XXVII.
DOUTEURS ULTIMES.(dernier chapitre de apparences et réalités

Il est temps, mais prématurément, de mettre un terme à ce travail. Nous pouvons le conclure en demandant jusqu'où, et dans quel sens, nous sommes libres de traiter ses principaux résultats comme certains. Nous avons trouvé que la Réalité est une, qu'elle est essentiellement de l'expérience, et qu'elle possède un équilibre de plaisir. Il n'y a rien dans le Tout à côté de l'apparence, et chaque fragment d'apparence qualifie le Tout; tandis qu'au contraire, pris ensemble, les apparences cessent en tant que telles. Rien dans l'univers ne peut être perdu, rien ne contribue à la Réalité unique, mais toute diversité finie est aussi complétée et transformée. Tout dans l'Absolu est toujours ce qu'il est pour lui-même. Son caractère privé reste et n'est neutralisé que par le complément et l'addition. Et donc, parce qu'à la fin rien ne peut être simplement lui-même, à la fin, aucune apparence, en tant que telle, ne peut être réelle. Mais les apparences échouent de la réalité à des degrés divers; et affirmer que l'un ne vaut pas plus qu'un autre, est fondamentalement vicieux.....et la suite


https://en.wikisource.org/wiki/Appearance_and_Reality
avatar
hks
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 6164
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRADLEY

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum