La crétinisation du monde

Aller en bas

La crétinisation du monde

Message par Invité le Lun 18 Déc 2017 - 11:08


A qui profite le crime ? ... Mais enfin, mangez de l'iode, c'est la meilleure chose que vous puissiez faire dans l'immédiat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par maraud le Mar 19 Déc 2017 - 13:31


Minute 3:40

Le quotient intellectuel baisse ? Oui, mais non...

On sait depuis longtemps que le quotient, pour ce qu'il mesure véritablement et qui est très discutable, ne baisse pas; il tend vers la moyenne, c'est-à-dire que le quotient le plus élevé des deux parents se trouve réduit chez l'enfant quand ce quotient se situe au delà de 90, mais qu'en revanche, lorsque les parents ont un quotient bas, celui-ci se trouve augmenté chez leur enfant. Ainsi, l'ingénieur au quotient de 120 à un enfant au quotient plus proche de 90 et, chez l'ouvrier au quotient de 80, celui de son enfant se rapproche aussi de 90. Il y a uniformisation du quotient autour de la valeur moyenne. Faut-il incriminer le système éducatif ? Faut-il admettre que quantité n'est pas qualité; voire que la quantité nuit à la qualité ?

L'intelligence a pour objet l'adaptation. Est intelligent celui qui comprend son environnement. Donc, l'intelligence est tributaire de la qualité de l'environnement. Un environnement propice à éveiller l'intelligence est la garantie de voir se développer l'intelligence humaine, or l'intelligence humaine tend vers une valeur moyenne, donc l'homme est bien adapté à son environnement.





_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1797
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Invité le Mar 19 Déc 2017 - 13:53

Non pourquoi veux-tu sortir, enfin ? Héhéhé. Concrètement, le documentaire s'est centré sur l'aspect matérialiste-performanciste du phénomène, et alors les apports ne sont pas "inintelligents". Seulement, la dégénérescence des classes est un fait établi ; je veux dire : l'actuel parcours du combattant pour seulement parvenir à enseigner quelque chose, à cause de nos impulsivités interactives-consommatoires.

De plus, j'ai un excellent pavé dans la marre à jeter : voilà 20 ans (période sur laquelle le QI régressa) que l'éducation est sur-féminisée ; que le couple éducatif n'y est largement plus respecté, comme disent les sociocus, or malgré nos velléités post-féministes et genderists, il est évident que les femmes ont une autre approche des garçons, "par trop" "dissemblants-complaisants" devant elles, et une autre approche des filles, "par trop" "ressemblantes-déplaisantes" avec elles - en général, mais c'est sans parler de l'audience inverse des garçons devant les femmes "substituts maternels" "appréhensibles" sans coupage de cordon, ni des filles devant les femmes "rivales paternelles" "imitables" sans coupage de cordon non plus (continuité de l'élément gynocratique voire hystérique depuis le giron familial, dès la petite enfance et l'école dite maternelle). En outre, le documentaire souligne l'augmentation de l'autisme : c'est, je le crois, parce qu'on ne coupe plus ce cordon, suite à quoi ça débilite (cf. le documentaire le Mur, antipsychanalytique au sujet de l'autisme, croyant que la psychanalyse culpabilise "les mamans" alors qu'elle ne s'intéresse qu'au psychisme des personnes, donc aussi à leurs façons d'intégrer "maman" "dans l'idée" - la mère imaginaire, et non la mère réelle).

A partir de quoi, on imputera tout ça soit à la nature sexuelle, soit au fait que les mœurs n'ont pas encore assez évolué dans le sens post-féministe et genderist. Seulement, comme un enfant ne peut pas tout savoir et est vierge de bien des phénomènes, je l'imputerai à la nature sexuelle (sur la base de la notion de natalité dans la philosophie politique d'Hannah Arendt) : il y a une condition humaine.

Or, mon propos n'est absolument pas masculiniste ni viriliste ni patriarcaliste, ad voluntatem. Il est paritariste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Glorfindelendil le Mar 19 Déc 2017 - 15:29

Destin a écrit:Non pourquoi veux-tu sortir, enfin ? Héhéhé. Concrètement, le documentaire s'est centré sur l'aspect matérialiste-performanciste du phénomène, et alors les apports ne sont pas "inintelligents". Seulement, la dégénérescence des classes est un fait établi ; je veux dire : l'actuel parcours du combattant pour seulement parvenir à enseigner quelque chose, à cause de nos impulsivités interactives-consommatoires.

De plus, j'ai un excellent pavé dans la marre à jeter : voilà 20 ans (période sur laquelle le QI régressa) que l'éducation est sur-féminisée ; que le couple éducatif n'y est largement plus respecté, comme disent les sociocus, or malgré nos velléités post-féministes et genderists, il est évident que les femmes ont une autre approche des garçons, "par trop" "dissemblants-complaisants" devant elles, et une autre approche des filles, "par trop" "ressemblantes-déplaisantes" avec elles - en général, mais c'est sans parler de l'audience inverse des garçons devant les femmes "substituts maternels" "appréhensibles" sans coupage de cordon, ni des filles devant les femmes "rivales paternelles" "imitables" sans coupage de cordon non plus (continuité de l'élément gynocratique voire hystérique depuis le giron familial, dès la petite enfance et l'école dite maternelle). En outre, le documentaire souligne l'augmentation de l'autisme : c'est, je le crois, parce qu'on ne coupe plus ce cordon, suite à quoi ça débilite (cf. le documentaire le Mur, antipsychanalytique au sujet de l'autisme, croyant que la psychanalyse culpabilise "les mamans" alors qu'elle ne s'intéresse qu'au psychisme des personnes, donc aussi à leurs façons d'intégrer "maman" "dans l'idée" - la mère imaginaire, et non la mère réelle).

A partir de quoi, on imputera tout ça soit à la nature sexuelle, soit au fait que les mœurs n'ont pas encore assez évolué dans le sens post-féministe et genderist. Seulement, comme un enfant ne peut pas tout savoir et est vierge de bien des phénomènes, je l'imputerai à la nature sexuelle (sur la base de la notion de natalité dans la philosophie politique d'Hannah Arendt) : il y a une condition humaine.

Or, mon propos n'est absolument pas masculiniste ni viriliste ni patriarcaliste, ad voluntatem. Il est paritariste.



JE SUIS AUTISTE ( ce qui implique je vais être un peu en colère en réaction à des propos discriminants et "pseudo scientifique")
"En outre, le documentaire souligne l'augmentation de l'autisme"
excuse moi ... je vais te traité de stupide, ce que je veux dire  .... l'idée est stupide soyons franc ...
(J'ai fait plus de 4 ans de recherche dans ce domaine mais de manière pas très active ...)
Et la meilleure connerie à faire c'est d'associer l'autisme à un boulet ... C'est des propos discriminants ...
UN PEU DE RESPECT BON DIEU !  

Ce que les gens ignorants comme celle de la documentaire que je n'ai pas entendu ... C'est que l'autisme touche à peu près ... 1 personne sur 100 je crois  ou 1 personne sur 10 ...

Et en ce moment des personnes adultes se demandent "est ce que je suis autiste ?" car nous la société française on a 100 ans de retard sur la question de l'autisme par rapport au canada ...
Pourquoi ? Merci la psychorgidité française made in freud !!! (sarcasme) ....

En France, en tant que personne diagnostiqué ... les démarches durent en moyenne 2 ans (avec le lot de faux test par des CRA , CAMPS publiques donc vous voyez comment la société française est ridicule) ... 2 ans pour dire "Vrai", "faux" pour dire "asperger", "autres", "on sait pas" ... LOoooooooooooooooooooL .... donc pour prendre large si vous refaites des diagnostiques ... Prenez 10 ans de votre vie pour avoir l'ensemble de ces informations et des tests complets ...
à Paris ils sont tellement incompétent (même aujourd'hui) que les gens consultent en libéral ... Vive le serment d’Hippocrate ...



PS : Et ça ne veut rien dire ces tests car au moins on aurait pu vous dire quelles sont vos comorbidités ...
Moi je me suis dit que j'étais normal .... comme mon entourage ... eh bien non ....
PS ': je ne sais pas trop ce que c'est le mur ... mais ça frôle la théorie du complot à ce que j'ai entendu .... Bref .
Avant de répondre s'il vous plait ... soyez aimable et déjà passez vous cette vidéo ... Je sais que je suis colérique ...
Je m'en excuse ... cependant Excusez vous de vos sottises ...
"YOUTUBE conférences paris Descartes" (ça dure 2 h)

Dernier ps : pour répondre à l'annerie spectaculairement idiot, ça s'explique sur le mot péjoratif de l'autisme ... Et beaucoup de gens s'y identifie parce que c'est simplement humain ... Dans le lot il y a du monde qui s'interrogent ... il y a Beaucoup trop de "FAUX" vrai et de FAUX "faux" diagnostiques officiels .... Voire des personnes qui n'auront jamais le courage de se diagnostiqué parce que les médecins/psychiatre/neuro-machin et l'administration vous mette des battons dans les roues pendant 2 ans (en moyenne peut être ) voire moins si vous avez de la chance ... juste pour avoir une sorte de "Oui", "non" ... Lol ....  

Ah et pour le Mr inculte voici un lien.

tapez
"Syndrome d’Asperger ou autisme de haut niveau ? Maladie ou trouble ?"
ça c'est mieux

tout petit dernier PS : on a 100 ans de retard sur le canada ... Mais on a 400 ans de retard (au niveau de science) au niveau de cette connaissance ... et relativement parlant on a 100 000 ans voire plus de retard par rapport à notre Histoire ... donc merci Professeur Asperger
avatar
Glorfindelendil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Invité le Mar 19 Déc 2017 - 15:37

Je n'ai jamais dit que c'était péjoratif que l'autisme : le documentaire seul l'associait à la crétinisation, et j'en suis navré. Je ne m'attaquais précisément, qu'à un autre pan d'un phénomène ayant 20 ans donc (la baisse du QI) en évoquant la possibilité de la sur-féminisation qui, psychanalytiquement, a un lien avec l'autisme lui-même en augmentation depuis 20 ans.

D'ailleurs, la psychanalyse réelle est certainement la dernière à mépriser quiconque, et en effet le documentaire le Mur serait en fait propice à l'augmentation du phénomène qu'il prétend sauver. Hélas, la psychanalyse réelle n'est pas "que" millerienne, comme elle est sur-représentée dans les médias français donc dans l'esprit français, et les soucis de prise en charge sont en outre assez bien liés à notre bureaucratie légendaire, etc.

Bref : je comprends la colère, mais on ne peut en tirer de conclusions radicales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Glorfindelendil le Mar 19 Déc 2017 - 16:33

"Bref : je comprends la colère, mais on ne peut en tirer de conclusions radicales."

et bien regardes la vidéo "Youtube, conférence Paris Descartes autisme" ...
Tout est dit et je ne vais pas me fatigué ... C'est une excellente vidéo ...

je peux prétendre être presque pleinement conscient de ce qu'ils disent puisque que j'ai vue cette vidéo au moins 8-10 fois . en 4 ans et je le revisionne là   .

Je t'encourage au moins à la visionné une fois ... Au pire  tu réfuteras les arguments de la vidéo ... Au mieux tu apprendras quelque chose.

Mais si tu ne visionne pas la vidéo et que tu parles encore de l'autisme à tort et à travers ...  je serais condamner à m’énerver encore plus fortement ...
Je n'ai pas envie et ça me fait du mal ....      ...

ce n'est pas une menace puisque je déteste être dans ces états là ... Mais les propos sexistes et autres ... ça me fout toujours la rage ... J'en bave de colère ....
(là ça va sur ces propos Destin ... mais "les filles sont pas fait pour coder devant un écran d'ordinateur" ... Je te jure que je crise tellement que je trouve ça insupportable... Je hurle presque de douleur combien je trouve ça irrespectueux ...) ...

Je sais que mon comportement n'est pas acceptable ...
Et je ré-itère ma demande.

PS : l'autisme ... les non autistes sont nommés "Neuro-typique" ...
Car les autises ou TED , TSA ont différents structures neuro machin .... c'est la neuro-diversité chez les autistes ...
Et c'est bien les NTs qui ne sont pas capble de s'adapter à des gens qui ont une intelligence autre :

il y en a qui sont très picturaux, chacun à son fonctionnement dans l'autisme, hypo/hyper sensibilité, sentimentales ect ...
Le fonctionnement des écoles chez nous est rigide ... POur certains c'est l'échec parce que c'est tout simplement PAS adapté.

La vraie crétinisation c'est de rendre les gens pas capable ...
avatar
Glorfindelendil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Invité le Mar 19 Déc 2017 - 17:44

Ça mélange tout, à commencer par la problématique personnelle avec ce topic, mais j'irai faire un saut sur la vidéo. Tout partait d'une évocation dans le documentaire, pas de mon avis, et c'est gonflé d'évoquer le sexisme en ce qui me concerne, même si ça ne me l'attribue finalement pas (entre parenthèses) sans véritable clarté de fond. Crétin ?

Sexiste aurait été de contester aux femmes une valeur dans l'enseignement ; mais les genderists sont dé-sexistes d'ailleurs (il n'y a pas de sexe, le genre est une construction sociale, restent des désirs abstraits incarnés/manifestés çà et là : comme un ectoplasme "deleuzien") puisqu'ils nous dé-sexualisent, et ils se marient mal avec le (post-)féminisme qui, par définition, pose qu'il y a des femmes, du féminin, ce qui est différentialiste ; hélas, les différents militants voient rarement la contradiction entre eux, s'associant de facto dans une sorte de lyrisme transluttes crétin.

Mais bon, si le paritarisme - posant deux sexes - doit être dit sexiste précisément de ce qu'il pose deux sexes, alors, dans cette acception extrêmement ridicule et restreinte "je suis sexiste", c'est-à-dire que je suis différentialiste comme un féministe, de sorte à pouvoir parler de parité (être des pairs, malgré le sexe). Bref : ce n'était pas le sujet, bien que je susse lancer un excellent pavé dans la marre, et la réponse mélange tout en dérivant avec une problématique personnelle, à reprocher sans reprocher mais en reprochant quand même sans pourtant reprocher malgré ses reproches. Crétin ?

Par contre, est sexiste la situation sur-féminisée de l'enseignement actuel, malmenant alors filles et garçons, garçons et filles, soumis à tant de femmes et femmes seulement, fatalement, en plus du manque d'iode à conception puis au-delà, des perturbateurs endocriniens, et de l'inadaptation scolaire voire des mesures comparées du QI à travers le temps. Situation crétine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par kercoz le Mar 19 Déc 2017 - 18:25

J' ai écouté une bonne émission sur Fr. Culture, il y a qq jours qui doit provenir de la publication du bouquin. Une émission à écouter malgré le putain d'accent Anglais de l' écriveuse chercheuse. ( J' ai passé un moment à me demander pourquoi elle parlait de KIWI, avant de réaliser qu' elle parlait de QI ! ).
Pour la fréquence de l' autisme, c'est comme pour l' efficacité sécuritaire des flics...Ils ont changé récemment de critère pour la qualif. Du coup y' a deux fois plus de qualif. pour la place de Calife.
Mais l' important c'est l' info sur l'iode. On en a tous vaguement entendu parlé mais ce serait vital d' informer les femmes enceintes et surtout celles qui veulent l' être. De plus il doit dervir à d'autres trucs par la thyroïde.
Le terme "crétin" est devenu une insulte alors qu' il désignait une maladie. L' association avec le gloitre et le manque d' iode est connue depuis longtemps et aurait du être exploitée ds la vie courante . Avertir les gens qu' il n' y a pas d' iode dans le sel par exemple.
Il n'est pas certain que l' autisme soit référée à l'iode, du moins pas la seule conséquence. De plus pour les besoins des études epistémologiques, les scientifiques ont du choisir des cas les plus graves.
Sur l' Iode, André Voisin ,peu connu chez nous mais plus lu et apprécié aux zamériques ( mort à Cuba),"Sol Herbe Cancer" réédité récemment en Anglais...avait fait ds les années 50 des alertes sur les manques de certains métaux dans le sol ou leur non évolution dans la bio concentration des végétaux ( membres fragiles cassant des brebis en Irlande, ..) Pour l' iode il a montré que le long d' une vallée de hollande une fréquence importante de gloitres alors que le sol regorgeait d' iode..il a montrer que l' herbe poussant sur ce sol n' en contenait pas ..un problème de mollécules peut être. On peut remarquer que cette possibilité épistémologique alimentaire a disparue ou s'est fortement du fait des circuits longs.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Bergame le Mar 19 Déc 2017 - 18:48

Glorfindelendil a écrit:Je sais que mon comportement n'est pas acceptable.
En effet. Calme-toi, Glorfin, et modère absolument tes jugements ad personam.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3317
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Invité le Mar 19 Déc 2017 - 18:54

Merci.

***

"Vous connaissez la différence entre une mère d'autiste et un bulldog ?" dit Joseph Schovanec dans la vidéo Faculté de médecine Paris Descartes - Que dire de l'autisme ? après la 40ème minute. "Le rouge à lèvre." C'est quelque chose que ne reniera pas un psychanalyste (et que je ne renie pas d'expérience non plus), serait-ce traité avec humour (surtout, parce que, c'est traité avec humour ... ).

Sinon, auparavant, à je ne sais plus quelle minute, Schovanec dit que les psychanalystes ont été entre autres, de ceux qui ont voulu "guérir" l'autisme, comme s'il y avait quelque chose là à guérir, or qu'il n'y a rien à en guérir est exactement le propos de Schovanec. D'accord ! ... seulement, c'est de tout psychiatrisme depuis le XIXème siècle que cette standardisation thérapeutique à tire-larigot, et la psychanalyse réelle ne prétend plus guérir, sans compter qu'elle n'a jamais cherché à standardiser quiconque - au contraire, elle le singularise, contrairement aux idées reçues du réductionnisme œdipien. Mais, comme je le disais sur le Déclinisme :
Quant à Freud, s'il a vraiment tort (et comme c'est de complaisance et de mode, que de lui donner tort !) c'est moins dans l'intuition (l'inconscient libidinal : tous les marketings jouent dessus - cf. Edward Bernays, Ernest Dichter, Naomi Klein) que dans le système (les psychanalyses de comptoir, de magazine, de doctrine et de critique littéraire sont du même tonneau)*.

______________________________
* La psychanalyse est avant tout, je le crois, une énième "sophopraxie", école néo-antique. Donc, avant tout, une application ; non une clarification. Par exemple, que le stoïcisme rende plus fort, cela ne se clarifie pas, mais s'applique. L'ataraxie ne se clarifie pas, elle s'applique. Nous sommes aujourd'hui trop "entêtés" ("cognitifs") pour en prendre le juste mesure, jusque dans nos façons de philosopher, et nous n'aimons d'ailleurs absolument pas que la psychanalyse nous rappelle radicalement à ce qui n'est pas crâneur.
Voilà. C'était pour dire que j'ai vu la vidéo, et que je ne fais pas partie de ceux qui ont des préjugés sur l'autisme (je veux volontiers en être un, avec mon franc-parler !), sans compter que Schovanec ne parle pas de l'évolution de l'autisme, sur les 20 dernières années, contrairement au documentaire initial qui - de façon potentiellement malencontreuse - en traite avec le crétinisme.

Bref, l'iode, mais aussi la valeur descriptive de la psychanalyse, sans parler des perturbateurs endocriniens, ni de l'inadaptation scolaire voire des mesures comparées du QI à travers le temps. Et le Mur, documentaire antipsychanalytique pour "guérir l'autisme autrement", n'a strictement rien compris à la vie, semble-t-il après visionnage de cette vidéo en sus.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par kercoz le Mar 19 Déc 2017 - 21:14

Tout à fait par hasard ( on peut y croire), étant bookiniste je tape dans les titres aguicheurs ou un second plat bien vendeur ( et non pas une 2e de couverture). Et là, avant cette discussion médicalo-éthique, j'avais feuilleté "jusqu' à la corde. Mémoires 2" de Pierre Debray-Ritzen, pour moi un parfait inconnu. Agréable à lire, un peu ostentatoire et frimeur ( style d' un certain Malcom trop tôt disparu ..je parle du style), mais intéressant pour le peu que j'ai picoré. Dans le picorage justement "une affligeante histoire" ( p 214 " les années 1986 et 1987), raconte une mère d'autiste , mère adoptive, vieille fille sur le tard en mal d'enfant qui se tire un numéro spécial et navigue de psycho en psyca pour attérire chez son psychia sauveur.
Pour Malcom ce type doit être son frêre jumeau ( sans méchanceté aucune): """ 2e plat: L' age est entré en jeu dans un corps resté fidèle ( on va te croire). Mais il m' a rendu plus intolérant aux impostures qui m' entourent: La Gredinerie félonne de politiques bouffonset leur crasse ignorance des vérités biologiques -si dommageable à leur sois disant direction des êtres ( encore un truc qui ne passe pas en femelle "sois disantes" bien qu' il s'accorde au pluriel )
Bon , j' en ai pas lu beaucoup pour l' instant, pas été sur GG si le mec est puant ou vénéré. Dans ce chapitre il descend vaillamment les héros de notre adolescence.: " Quand j' avertis Mme Dolto avec une courtoisie glacée que je ne souhaitais pas la maintenir dans l' équipe que je modifiais ( Merdre! c'est qd meme cette dame qui m' a appris qu' il ne faut pas engueuler ni tabasser un petit con sur son pot parce qu' il préfère chier par terre et jouer avec ! Il est impossible chier assis sans un controle VOLONTAIRE des abdos . Ce controle accroupis se fait involontairement , juste pour ne pas tomber en arrière. ( vive les turcs!). En sus, sus j' ose dire, la défécation est de façon évident ( Ad majorem Fraudi Gloriam), le premier plaisir sexuel après le pouce bien sur.
Ensuite il me dégomme Mélanie Klein ( "vielle folle"), B. B. bien sur et une certaine Mimi chagall ( encore une fille de ?) que je n'ai pas l' honneur de connaitre mais qu' il traite de Mme Soleil de la pédopsychiatrie ...champion de la combine et du ratisse pèze .
Probablement que fatigué il va monter dans sa porsche ou son 4x4 urbain ( suréquipé).
J' adore les journaux, je devrai probable parfois me boucher le nez mais je vais essayer de le lire. C'est un truc qu' on peut mettre aux chiottes, les journées du journal n dépassant rarement douzes heures et 3 pages.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par maraud le Mar 19 Déc 2017 - 21:41



Qu'est-ce t'as bouffé Kercoz ..?

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1797
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par kercoz le Mar 19 Déc 2017 - 23:17

maraud a écrit:

Qu'est-ce t'as bouffé Kercoz ..?
Depuis 4 mois je ramasse deux fois par semaine des champi...en ce moment ce sont les giroles ( enfin plutôt les chanterelles jaunissantes, aussi bonnes mais plus fréquentes car les girolles jaune vif se voient à 20 m et finissent par être rares. Des pieds de mouton aussi.
Mais ce ne sont pas des "hallu"

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crétinisation du monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum