la MODERNITE est elle le "Meilleur des mondes" ..d' Huxley ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la MODERNITE est elle le "Meilleur des mondes" ..d' Huxley ?

Message par kercoz le Mer 17 Mai 2017 - 11:07

maraud a écrit:
Kercoz, la nature ne connait pas de possible; elle est. L'idée " d'essai " ne fait sens qu'au regard de l'évolutionnisme mal compris ( qu'une évolution se produise au sein d'une espèce implique nécessairement que quelque chose qui contient cette espèce ne varie pas, sans quoi Tout évolue et donc rien n'évolue). Ne pas obéir aux lois de la nature ne change pas les lois de la nature; commettre une erreur dans l'interprétation de la réalité, relève du champs du possible; c'est le domaine humain. On peut se tromper...


L' utilisation du terme "essais" n' implique pas de finalisme. Je l' utilise par facilité ( "comme si"). C'est l' éternel problème de la "Téléonomie": ne pas confondre finalisme et finalité. Monod dans "hasard et nécessité" ( chap II) pose le problème de la priorité causale et temporelle entre les 2 propriétés caractéristiques des êtres vivants: invariance et téléonomie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9onomie

""""""La téléonomie (du grec telos, but et nomos, loi) est un terme inventé par Colin S. Pittendrigh en 19581, puis repris par de nombreux autres biologistes de renom, dont Jacques Monod dans les années 19702,3,4. Il désigne grossièrement un concept scientifique de finalité. Il s'agit de ne pas le confondre avec le finalisme ou la téléologie (de logos = raison, parole) car Monod et plus généralement les darwinistes (aujourd'hui largement majoritaires) refusent, par principe épistémologique notamment, tout recours à une cause finale ou à un dessein intelligent dans l'explication des processus biologiques.

La notion de téléonomie sert notamment à expliquer le phénomène de la convergence évolutive en décrivant la suite de causes ayant par exemple mené trois animaux aussi différents que l'ichtyosaure, le requin et le dauphin à avoir des formes hydrodynamiques si similaires tout en appartenant à des branches différentes du vivant n'ayant pas de lien de parenté plus récent que l'apparition de leurs caractères communs.

Il est capital de comprendre que le rapport de la téléonomie à la finalité n'est que métaphorique : la sélection naturelle donne l'illusion que la nature travaille en vue d'un objectif, mais elle est en réalité aveugle et c'est, selon l'expression de Démocrite et Monod, le hasard et la nécessité seuls qui mènent le vivant à s'adapter à son milieu."""""""""""""

J' ai un peu de mal avec ton approche de l' intuition. Tel que tu la présente ce ne peut être qu' un sens. Je la rapprocherait de la "lucidité" qui n'est pas un terme philo mais peut résumer la suppression de l' obscurités qui voile la réalité ( du moins certains voiles). Sur ce sujet:
https://www.franceculture.fr/conferences/bibliotheque-nationale-de-france/de-lexperience-ou-comment-devenir-lucide

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2365
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la MODERNITE est elle le "Meilleur des mondes" ..d' Huxley ?

Message par baptiste le Dim 21 Mai 2017 - 7:44

maraud a écrit:
Ne pas obéir aux lois de la nature ne change pas les lois de la nature; ?


Encore une fois, c'est quoi ces fameuses lois de la nature auxquelles il faudrait obéir? C'est tout de même fort de café...faut obéir à des lois mais on ne sait rien de ces lois...c'est quoi la loi de la nature?

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 21/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la MODERNITE est elle le "Meilleur des mondes" ..d' Huxley ?

Message par kercoz le Dim 21 Mai 2017 - 13:26

baptiste a écrit:


Encore une fois, c'est quoi ces fameuses lois de la nature auxquelles il faudrait obéir? C'est tout de même fort de café...faut obéir à des lois mais on ne sait rien de ces lois...c'est quoi la loi de la nature?

Les lois de la nature ce sont la gravitation, les saisons...etc, des invariants provisoires mais suffisamment constants sur une durée historique, pour être considérés comme des lois stables. Au niveau du vivant il y a des lois ou invariants de même nature en tant qu' optimisation, durabilité d' un état stable, non pas de l' individu ou même de l' espèce, mais d' un niveau supérieur, comme les boucles trophiques, les éco-systèmes , interdépendances etc. En gros les lois de la nature pour une espèce comme l' humaine, ce sont les règles comportementales qui font que l' espèce et l' individu puisse s'optimiser sans mettre en danger ni trop perturber les autres acteurs de sa boucle trophique ou éco-système dont dépend d'ailleurs la survie de son espèce.
L' espèce humaine voudrait se dégager, voire ignorer ces règles éthologiques en y substituant d'autres règles compensatrices
(technologiques).
Il semble évident que cette substitution s'avère un échec. La question d' un retour vers ces règles devient, à mon avis, nécessaire. J' ai bien écrit "vers" et non "à" ces règles. Malheureusement cette conjecture est improbable, le système en cours "à cliquet" ne possédant pas de marche arrière en option, il faudra passer par la case départ ( effondrement).

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2365
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum