Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?

Message par Stanislas le Jeu 8 Déc 2016 - 23:20

Bonjour,

je me pose de plus en plus cette question et comme j'aime le débat argumentatif, j'en ouvre un

Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?
Je vous laisse choisir la trajectoire de ce débat et je suivrais en posant mes arguments par la suite.

Bonne journée.

Stanislas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?

Message par Botulia le Dim 29 Jan 2017 - 4:30

La notion de respect humain. Avec beaucoup d'objectivité et la volonté de faire passer quelque chose, le respect de l'interlocuteur est primordial. Il y a une notion de Bien ici. Dans quelque chose de vraiment insane et tordu le Bien et la bienveillance ne peuvent advenir. C'est garant d'un propos sain. Et de calme.

Botulia
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?

Message par neopilina le Lun 30 Jan 2017 - 12:35

Botulia a écrit:La notion de respect humain. Avec beaucoup d'objectivité et la volonté de faire passer quelque chose, le respect de l'interlocuteur est primordial.


Il me semble que la chose va de soi. Le forum web tient sa définition du forum de l'antiquité. Personne n'est contraint de s'y rendre. Mais si on le fait, par exemple, pour se valoriser, exister socialement, estimer qu'on peut apporter quelque chose, etc., il faut bien comprendre tout ce qu'implique interagir avec autrui.

Botulia a écrit:Dans quelque chose de vraiment insane et tordu le Bien et la bienveillance ne peuvent advenir. C'est garant d'un propos sain. Et de calme.

Lieu commun. De visu, sur un forum, etc. Et si l'insane et le tordu persiste, insiste, de manière désormais provocante, délibérée, etc., à la suite d'un très grand nombre de tentatives de type médiatrices, je vais changer de casquette, me mettre au niveau du fâcheux : je vais perdre mon calme, etc.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon vous, en quoi la bienveillance est-elle importante à travers une argumentation ?

Message par Rêveur le Lun 30 Jan 2017 - 16:09

Je juge comme neo que le sujet relève de l'évidence. Mais s'il faut une bienveillance, reste à préciser laquelle.
 Dans une discussion, si on vient honnêtement pour discuter, par définition, comme on pratique une activité commune en raison d'un intérêt collectif, la recherche de la vérité etc., en principe cela doit se faire avec bienveillance. On discute ensemble parce qu'on veut discuter ensemble, parce que penser, "discuter avec soi-même" ne suffit pas. Et si l'on vient fréquemment à de l'agressivité, de la mauvaise foi, etc., on pourra difficilement se justifier, dire que la malveillance était nécessaire : on admettra sans peine que de fait, en principe, on aurait dû être bienveillant. Et puis on dira que c'est parce que l'autre etc. Parce qu'il faut répondre à l'agressivité par l'agressivité ; parce qu'il usait de mauvaise foi, et il fallait le confondre ; parce que si on peut être bienveillant face à quelqu'un de bienveillant, c'est difficile sinon impossible sinon même injuste parce qu'hypocrite, parce qu'il ne faudrait pas s'accommoder du vice de celui avec qui on discute, de sa méchanceté, de sa malveillance, mais qu'il convient de la dénoncer, avec force si nécessaire. Mais tout ceci s'accorde encore en dernière instance avec ce respect universel de la bienveillance dans la discussion en soi. Car si les circonstances peuvent la rendre impossible, pour un temps, reste que dans l'idéal on voudrait encore discuter avec bienveillance, si possible.
 Après, il est évident qu'il y a une passion naturelle à avoir dans la discussion, et il est vrai que c'est déjà un parti-pris de donner la recherche de la vérité comme fin commune des personnes qui discutent. On discute aussi pour défendre une thèse et comme de notre point de vue il est juste que cette thèse s'impose, il faut que nous nous efforcions de la défendre au mieux, de convaincre, de persuader, jusqu'à ce qu'elle soit admise. Cependant, si à la rigueur la mauvaise foi, pour des sujets délicats où une thèse est largement admise, et où il semble absurde et injuste de défendre l'autre (que les nazis sont des méchants etc.), est parfois admise comme juste, ainsi - j'ai trouvé ça sur Facebook ou Youtube - quand on juge malin de répéter "tais-toi" aux racistes sans les écouter pour les empêcher de donner leurs opinions - racistes, vicieuses, etc. -, reste qu'à bien considérer, il faut bien a priori une certaine reconnaissance publique, comme (seule) thèse juste et admissible. On peut faire taire le raciste, mais il faut bien au bout d'un moment s'expliquer avec lui. Il peut s'exercer une pression civile contre les idées vicieuses, et ce même de façon légitime ; mais cela présuppose, au moins une possibilité, de discussion où l'on montre les torts de l'autre. Quitte à simplement le renvoyer à son humanité, au risque qu'il l'ait perdue et qu'il soit impossible alors de lui prouver ce qu'il fallait lui montrer. Mais bref, j'ai fait là une parenthèse pour dire qu'une chose est ce qui motive à adopter telle ou telle thèse, autre chose ce qui assure sa légitimité : même à la rigueur quand il faut renvoyer à l'humanité, à des évidences morales, on peut dire que par nature (parce qu'on est telle personne avec tels centres d'intérêt, tels souvenirs, etc.) nous sommes motivés inégalement et voyons davantage telles ou telles évidences, mais sommes tous dans l'absolu aptes à voir l'évidence de chacune quitte à y passer du temps (sauf donc pour quelques éventuels esprits rendus inaptes à la discussion, si dans l'absolu c'est possible), de sorte que spontanément on pense plutôt à ceci ou cela, mais on peut tout légitimer (de ce qui est vrai ou au moins de ce qui a une part de vérité).
 Il faudrait relever qu'il est question d'argumentation plutôt que de discussion. Dans une optique platonicienne, on peut renvoyer l'argumentation à la discussion et ce qu'on en a dit, arguant que le raisonnement est le << dialogue de l'âme avec elle-même >>, et que pour bien penser il faut bien s'harmoniser, être juste c'est-à-dire donner à nos trois instances, epithumia, thumos et logos, leurs justes place, et en cela être bienveillant avec soi-même.
 Mais en somme, pourrait-on dire, c'est plutôt la discussion qui se réduit à l'argumentation (une argumentation partagée). J'ai bien dit qu'il y avait une exigence d'arrière-plan argumenté, de légitimité, justification, de ce qu'on défend face aux autres. Cela dit, j'ai surtout parlé de la discussion qu'on pouvait ramener à l'argumentation, et on aura remarqué qu'il manquait des choses que j'aurais pu dire (évidemment), et qui surtout pouvaient s'appliquer spécifiquement à la discussion (et moins avec l'argumentation). Pour argumenter, il faut sincèrement vouloir que la fin de l'argumentation soit réalisée. C'est-à-dire quelque chose comme la vérité. En tout cas une conclusion que sincèrement on pensera, et légitimement en raison de l'argumentation. Sans doute est-ce ça, d'être bien-veillant : veiller à bien argumenter.

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1315
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum