On évolue ou on décline ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On évolue ou on décline ?

Message par maraud le Mar 11 Oct 2016 - 20:46


Quelqu'un a-t-il déjà démontré en quoi L’Être humain progressait, s'améliorait ?

Le darwinisme ( Darwin ne l'était pas; pas plus que Marx n'était marxiste) s'est imposé "opportunément", de façon telle, qu'il s'est immiscé dans des domaines ,où à priori, on ne l'attendrait pas. Ainsi, on a parlé, un temps, de darwinisme social quand il s'est agi de valoriser la bestialité de l'individu au service du capital de l'Entreprise. Une idée répandue dans le sens commun veut que l'homme progresse intellectuellement parce qu'il produit une technologie qui progresse, ce qui revient à supposer que celui qui produit du progrès dans un domaine, soit lui-même en progrès, comme s'il y avait une redistribution rétroactive du progrès, à la façon des vases communicants. Ce qui, d'un certain point de vue, n'est pas faux.

En effet, si l’Être humain ne produit plus que de la technologie, et que cette technologie va grandissante, il viendra fatalement un moment critique où l'individu lui-même ne sera guère plus qu'un "Objet" technologique; d'aucuns y voit une avancée vers plus de liberté, ils prônent le transhumanisme...En cela, ils sont darwinistes dans le sens où ils croient à l'évolution naturelle dans le sens de "progrès" et dans la mesure où ils croient maitriser la Nature ils imaginent qu'il est de leur responsabilité de remplacer la Nature.


Question: Est-ce une question de quantité, ou une question de qualité ? Soit, l'on croit à une évolution de facto de l’Être humain, mais on veut l'accélérer, l'amplifier; soit l'on ne croit pas à l'évolution de l’Être humain, mais plutôt à son déclin, et dans ce cas, on tente de "sauver les meubles" avec la technologie.


maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On évolue ou on décline ?

Message par Bergame le Sam 29 Oct 2016 - 19:27

Il y a quelque chose comme ca, chez Marx. Il y a au moins une articulation implicite entre ces deux éléments centraux de la doctrine :
- La thèse du progrès par le travail, fondée sur une définition de l'homme comme homo habilis : L'homme produit ses outils qui transforment la nature, et par conséquent, lui-même. L'homme générique, l'espèce humaine, s'auto-produit, chez Marx.
- La thèse de la réification, qui expose la transformation de l'homme en marchandise pour l'homme.
C'est cette articulation, au fond, qui sera reprise et élargie par l'Ecole de Francfort, comme "dialectique de la Raison".

Derrière tout cela, il y a -je le pense aussi- la thématique centrale de la liberté comme affranchissement à l'égard de la nature. De différentes manières, je crois que nous disons tous plus ou moins la même chose : Nous découvrons le potentiel tragique, apocalyptique au sens strict, de la liberté.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2548
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On évolue ou on décline ?

Message par kercoz le Sam 29 Oct 2016 - 20:16

maraud a écrit:
Quelqu'un a-t-il déjà démontré en quoi L’Être humain progressait, s'améliorait ?........


Question: Est-ce une question de quantité, ou une question de qualité ?  Soit, l'on croit à une évolution de facto de l’Être humain, mais on veut l'accélérer, l'amplifier; soit l'on ne croit pas à l'évolution de l’Être humain, mais plutôt à son déclin, et dans ce cas, on tente de "sauver les meubles" avec la technologie.


Si l ' on parle de l' être humain en tant qu' individualité, entité, ...il n' évolue pas ( il faudrait plutôt poser la question de sa régression). Il est physiologiquement strictement identique à ce qu' il était au paléolithique. Néendertal nous était supérieur sur plusieurs domaines.
C' est le système société qui "évolue". L' aspect technologique et scientifique le montre amplement.
Là on aborde le concept d' organicisme qui n' a pas bonne presse. Ce qui effraie dans l' organicisme c'est qu'il y a analogie ( homologie ?) avec les cellules: Pour former un organisme plus complexe, la cellule perd ET sa liberté, son autonomie , ET son éternité.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On évolue ou on décline ?

Message par maraud le Dim 30 Oct 2016 - 19:09


Tiens bah j'vais faire répondre Bergame:
[... Hé ouais, c'est bien de vouloir "jouir sans entraves", mais les entraves dont on parle, elles sont justement naturelles. Alors bien sûr, on peut sérier les problèmes comme ca arrange, au niveau micro. Mais au niveau macro, l'humanité dans son ensemble est engagée dans un affranchissement à l'égard des contraintes naturelles alors même que sa survie est, elle, conditionnée à ces contraintes naturelles.

Il y a, à l'évidence, une dégénérescence liée au fait que l'homme Moderne n'est plus à sa place dans la nature. Ce qui n'est pas le cas de l'homme Traditionnel. En cela, j'oppose la Tradition à la Modernité: la Contemplation à la Rationalité matérialiste.


maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On évolue ou on décline ?

Message par neopilina le Dim 30 Oct 2016 - 19:34

Sauf microscopiques exceptions à l'échelle démographique et géographique, même l'homme traditionnel n'a jamais été à, n'a jamais trouvé, sa juste place au sein de la nature : sciences à l'appui, dés qu'il conquiert un territoire il modifie, perturbe, détruit, les écosystèmes, les mégafaunes ( Grands animaux. ) disparaissent en quelques siècles, etc. ad libitum, de façon exponentielle après la révolution néolithique puis après la révolution industrielle.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3857
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On évolue ou on décline ?

Message par maraud le Dim 30 Oct 2016 - 19:58

Je ne dis pas qu'il n'y a pas, en germe, l'homme moderne dans l'homme traditionnel puisque j'admets l'idée de dégénérescence. A contrario, il est plus qu'improbable que l'homme moderne ne devienne un jour, un contemplatif...

maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum