Le Baptême nominal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Baptême nominal

Message par Malcolm S. Cooper le Ven 24 Juin 2016 - 23:47

Je ne parlerai donc pas du baptême religieux, aucun intérêt - encore qu'il ait une dimension performative d'intronisation symbolique, donc sociale au sens plein du terme, - mais du baptême nominal, par lequel on donne un nom, par lequel on nomme, qui a toutefois de même, une dimension performative d'intronisation symbolique sociale au sens plein du terme.

Un nom, cela per-détermine généalogiquement un ethos, quand bien même on peut s'en défaire/détacher. Je l'ai relativement montré avec Socrate. De plus, quiconque chercha à créer/fonder une association, un forum, un mouvement, etc. se posa un jour la question de son appellation, afin de l'insérer d'une manière ou d'une autre dans la polis humaine. Par exemple, je pense à l'UDF balladurien-bayrouiste, qui fut renommé MoDem au moment de son accession à la 3ème force politique entre deux tours d'élection présidentielle, ou bien encore au RPR devenu UMP assez ridiculement-opportunément face à Le Pen père, et aujourd'hui renommé Républicains à l'américaine ...
MoDem, ça faisait référence aux modems nous connectant aux Internets, et c'est drôle alors comme les modems furent vite remplacés par l'ADSL : un coup dans l'eau ... qui voulait pourtant se poser en avec-son-temps moderniste néotechnologique de la communication politique nationale ... RPR disait déjà Rassemblement Pour la République, par quoi les Républicains retombent sur leurs pieds, après une Union pour la Majorité Présidentielle modifiée en Union pour un Mouvement Populaire contenant l'idée de Rassemblement : or cela gravite toujours autour de la mobilisation des foules françaises, etc. Les Républicains à l'américaine est probablement consacrer l'OTAN, la relation franco-américaine de façon un peu lèche-cul, mais aussi un modernisme made in US.

Il y a donc les partis, qui disent ce qu'ils disent, mais il y a aussi les noms de pays. Prenons la France, pays des Francs, Francs désignant les Affranchis, les Hommes Libres, Personnalités Franches/Franques, qui peut bien conditionner un certain ethos français (comporte)mentalement, du genre (ré)voltairien ...
Ou bien : les USA. Amérique vient de l'explorateur Amerigo Vespucci, qui induit à personnaliser le continent pionnièrement : (compote)mentalité dont disposent les Étasuniens, serait-elle déplacée dans les Nouvelles Frontières spatiales ou planétaires (notamment djihadiques). Puis Union des États, impliquant par soi un fédéralisme, mais aussi un sentiment national d'union, de mouvement (ré)unionniste, plus horizontal que vertical, quand bien même dépendant de la verticalité étatique des gouvernements. USA signifie manifestement que les Étasuniens ne sont pas prêts de se détacher de leurs bureaucraties (ré)unionnistes personnellement pionnières dans la démarche - de même, donc, que la France n'est pas prête de se détacher de sa faroucheté affranchissementale, serait-ce germinal, génitif, généalogique, dans les mœurs.
Et, puisque nous avons un adepte du Canada sur ce forum, Canada vient du laurentien (langue iroquoise de la vallée du Saint-Laurent, fluant à Montréal), signifiant village, établissement, de sorte qu'il y a dans les canadienneries (comporte)mentales quelque chose d'américain-natif, quelque chose de françois aussi, de l'ordre du settlement (colonisation), procédant pourtant d'épousailles (relativement) harmonieuses avec le milieu, dans l'établissement villageois. Et donc, quelque chose de fraternellement villageois dans les mœurs. Encore une fois, de façon germinale, génitive, généalogique - dont les Canadiens, tout anglophones qu'ils se présentent en dehors du Québec, ne sauront jamais bien se départir, de même qu'ils ne le voudront pas plus que le Français et l’Étasunien de sa franchise et de sa ministration révérende étatiquement.

Nous pourrions jaser ainsi sur tous les pays. Notoirement, il n'est pas anodin que les peuples sauvages, civilisés écodynamiquement en systémies moins sophistiquées que les nôtres, eux, plus en harmonie avec leurs milieux ... que les peuples sauvages, donc, se nommèrent régulièrement autour de la Terre les Hommes. Raison pour laquelle, en tant que vraie humanité à eux seuls, ils se traitèrent ainsi les uns les autres ès guerres & commerces, jusqu'aux empires primes-antiques et au-delà, avant que la Terre ne soit suffisamment peuplée d'Hommes pour ne plus permettre bien que l'on ne s'arroge ce titre d'Hommes à soi seul, en dehors des racialismes extrémistement racistes, donc ataviques.

Bref : ne pas sous-estimer l'impact psychophysiologique, morécorporel, des symboles - en l'occurrence linguistiques. L'Homme est la seule espèce connue à disposer d'une telle fonction symbolique, néocorticale, par laquelle il modélise le- autant qu'il décolle du- réel, contrairement aux animaux.


NB: à la limite, ce propos pourrait tenir dans l'homme et la culture, sinon qu'il a pourtant une valeur politique, serait-elle diplomatique. Les idiomes langagiers créent des effets politiquement & juridiquement. Mais d'abord, philosophiquement, constatez la différence entre la République platonicienne et le Léviathan hobbesien : la première ne se réfère pas à l'apocalypse biblique - et pour cause chronologique - donnant ainsi à voir ce que nous appelons une Cité-État, soit donc une polis relativement autarcique. Mais le second a oublié cette cité-là, pour une administration territoriale générale.
Autres temps autres mœurs me direz-vous, et c'est vrai, mais cela ne suffit pas : symbo*logiquement ou *dynamiquement, entre République (en grec Περὶ πολιτείας, Perì politeías : à propos du politique) et Léviathan (en hébreu לויתן, liwjatan, monstre du chaos - phénicien d'origine) il y a un sacré monde, voire de sacrés mondes ...

Bref : la force de la fonction symbolique fait le baptême nominal rien moins qu'anodin.



Toute une philologie sémiologique anthropologique bien concrète.

_________________
Beaucoup de gens ont leur philosophie de la vie, mais peu prennent la vie avec - philosophie.

Malcolm S. Cooper
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Britain etymology (related to the famous Brexit)

Message par Malcolm S. Cooper le Ven 24 Juin 2016 - 23:47

Wikipedia (en) a écrit:"Britain" comes from Latin Britannia~Brittania, via Old French Bretaigne and Middle English Breteyne, possibly influenced by Old English Bryten(lond), probably also from Latin.[1] The earliest known written references to the British Isles derive from the works of the Greek explorer Pytheas of Massalia; later Greek writers such as Diodorus of Sicily and Strabo who quote Pytheas use variants such as Prettanikē, "The Britannic [land, island]", and nesoi Brettaniai, "Britannic islands".
The modern Welsh name for the island is (Ynys) Prydain. This demonstrates that the original Common Brittonic form had initial P- not B- (which would give **Brydain) and -t- not -tt- (else **Prythain). This is best explained as containing a stem *pritu- (Welsh pryd, Old Irish cruith; < Proto-Celtic *kwritu-), meaning "shape, form", combined with an adjectival suffix. This leaves us with *Pritania.[2][3][4][5][6][7]
Il y a quelque chose de démiurgique, dans ce shape, form étymologique issu de l'indo-européen *kwritu.

La Grande Bretagne était préposée baptismale-nominalement à façonner le monde, depuis le méridien de Greenwitch jusqu'au Brexit, en passant par ses petits frères USA et autres Commonwealth, dans cette perspective.

_________________
Beaucoup de gens ont leur philosophie de la vie, mais peu prennent la vie avec - philosophie.

Malcolm S. Cooper
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Deutschland unter alles !

Message par Malcolm S. Cooper le Ven 24 Juin 2016 - 23:48

En tant que l'étymon de deutsch signifie populaire, du peuple, pas étonnant que la popularité allemande soit grande en Europe, aussi controversée soit-elle. Pas étonnant non plus, qu'elle connut ses dérives hitlériennes populistes, ni non plus qu'alors, au fond, elle soit unter alles (en-dessous de tout) en tant que donc elle émane du Volk. Par exemple : la tradition de négociation sociale-capitaliste y est forte.

Et le travail de sape des soubassements oxydentaux, de qui vient-il ?
De l'allemand Nietzsche, aussi paragermanique fut-il (parce que paragermanique, il disposait d'un "bon pied bon œil" alors) ...

_________________
Beaucoup de gens ont leur philosophie de la vie, mais peu prennent la vie avec - philosophie.

Malcolm S. Cooper
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le grand large européen

Message par Malcolm S. Cooper le Ven 24 Juin 2016 - 23:48

Europe provient du grec ancien pour large vue.
εὐρύς, eurús (« large ») et ὤψ, ôps (« vue »).
Ce que le destin européen ne contredit pas, planétairement.

On voudrait alors que le Brexit soit un danger pour elle, alors qu'elle ne se débrouille avec cette UE que depuis cinquante ans ?
Mais le Brexit est une forme de grand large !

_________________
Beaucoup de gens ont leur philosophie de la vie, mais peu prennent la vie avec - philosophie.

Malcolm S. Cooper
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Europe

Message par Rêveur le Sam 25 Juin 2016 - 0:05

Blanche colombe, du Levant venue ;
Sur tes ailes déployées, dis-nous : qui portes-tu ?
Une fillette née au milieu des combats :
Aimez-la comme vôtre, elle s'appelle...Europa...

Lancastria, Tri Yann

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum