Merdosité, féodalisme & maisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Merdosité, féodalisme & maisons

Message par Invité le Lun 20 Juin 2016 - 1:57

Il ne faut pas être grand voyant, pour clairvoir que nos mondes nous font sentir des merdes, dirigés par des merdeux, nous rendant merdeux nous-mêmes. A l'heure des libres-selon-leurs-envies, des égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, des frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et des laïcs-crèvent-les-religions, il me semble qu'il ne faut pas être Einstein pour le remarquer : la merdosité règne, et nous promulguons assez logiquement un certain merdositarisme dans la (comporte)mentalité. Allez, avoue. - "J'avoue." rire jaune-excrément.

C'est que nous n'avons pas bien réalisé que la horde archaïque, ne fut jamais remplacée que par la famille royale & impériale, suivie certes par quelque parenthèse greco-romaine relative, puis de nouveau par la famille seigneuriale féodale, dont royale, puis donc par une étatisation royale, enfin une parenthèse révolutionnaire, bureaucratique & fascisante, avant que d'en revenir de nos jours à la famille financière.

Mais donc, cela est dire que le féodalisme a globalement régné (les statistiques ès sciences naturelles disent que nous gérons 7, 40 puis 150 membres fonctionnels dans nos vies, à tout chier). C'est dire encore qu'il régnera toujours. - Cela heurte les libres-selon-leurs-envies, les égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, les frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et les laïcs-crèvent-les-religions "a bon droit de l'Homme", considérant la possibilité des parenthèses dites, qui semblent toujours se refermer (la décadence romaine, la corruption contemporaine). C'est humain, trop humain.

A la fin, donc, seule compte les maisons, ou les maisonnées, et nous voyons géohistoriquement que tout ne fonctionna jamais que sur leur principe dynamique, leur arkhè, y compris dans les groupements anars, de ce que des hiérarchies animales-instinctives se recréent. Lesdites parenthèses-même, hiérarchisent avant que de sombrer en népotismes & clientélismes ("réseaux").

De nos jours, il est des maisons étatiques (les partis, les administrations locales & centrales, etc.), des maisons entrepreneuriales (les marques, les filiales, les sous-traitants, les clients, etc. tous stakeholders compris), des maisons ménagères (les foyers, les colocs, les pensions, etc.), des maisons associatives (les maisons de la jeunesse et de la culture, les maisons du citoyen, toutes assos, tout festival régulier, etc.). Et naturellement des maisons informelles (les amis d'enfance, les potes réguliers, les forums de discussion, etc.).

Bref : tout fonctionne sur la base du féodalisme ou assimilable, avec ses maisons (corporations, institutions, administrations, sociétés de production, société d'association, etc.). On ne s'y sent jamais merdique-merdeux, merdositairement, dans la merde, de par la merdosité ambiante, qu'à partir du moment où l'on est des libres-selon-leurs-envies, des égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, des frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et des laïcs-crèvent-les-religions.

AMOR FATI.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message par Invité le Mar 21 Juin 2016 - 1:16

http://hackingsociopolitique.blogspot.fr/2016/06/discriminatisme-ou-comme-lintelligence.html

Dynamiques maisonnéales.
Querelles de clochers, pour les décodants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message par Rêveur le Mar 21 Juin 2016 - 16:18


_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum