Qu'est-ce que la magie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que la magie ?

Message par Bergame le Mar 7 Juin 2016 - 14:31

Voila une autre question que je me pose beaucoup. Je me la pose beaucoup en particulier depuis que j'ai lu chez Platon que Socrate est, plusieurs fois, qualifié de "mage" ou de "sorcier", et pas seulement par ses détracteurs. J'ai parfois évoqué cette contradiction qui me semble flagrante, au point d'origine de la culture occidentale, cette culture qui s'identifie presqu'immédiatement avec l'écriture et la rationalité, mais dont le fondateur proclamé, lui, semblait un personnage bien... "atopos".

Bref, qu'est-ce que la magie ? Les occidentaux, rationalistes donc par culture pour ne pas dire "par essence" ( Wink ) ont beaucoup de mal à le croire ou le comprendre, mais la magie existe. Il est des cas de sorciers, par exemple, qui savent rendre désespérément malades par la puissance d'un mot, d'une "formule magique".

La magie, si le terme réfère à quelque chose, ce semble être la maitrise à un haut degré de la fonction perlocutoire du langage. La capacité à induire chez autrui des affects, des émotions éventuellement violentes, par le langage. En fait, je crois que la magie, c'est une forme de la "poiesis".

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par neopilina le Mar 7 Juin 2016 - 14:48

Là, il faut de suite, prendre garde à un biais : la Grèce dite classique c'est la Grèce dite archaïque qui se " dégrade ", opinion effectivement très personnelle, alors disons qui change. Et le Monde grec a d'abord été, comme tous les autres, animiste et c'est expressément dans cette perspective que ces qualificatifs de Socrate doivent être entendus. Les présocratiques sont, encore, ils appartiennent complétement à la Grèce " archaïque ", des prophètes, il y a encore de cela chez Socrate. Ce que n'entendra pas l'occidental de base, ce qu'il méconnaitra donc, pire, et méprisera, à cause de ce qu'il en tant qu'occidental. Dans ces Mondes, la magie existe, en tant que mode d'intercession, parmi tant d'autres développés par l'homme. Et dans la mesure où l'animisme a été universel, premier, la magie l'a été tout autant. Mais donc il appartient à certains Mondes, occidental notoirement, de l'avoir oublié. Je m'intéresse à l'histoire de la psychiatrie. Jusqu'à la fin du XVIII ° on voit des remèdes persister, qui date de Pline, de l'antiquité, et qui au moyen age, ressortent autant de la magie, de la sorcellerie que de la médecine. Un traité de médecine du XV° siècle est un splendide salmigondis des trois pour nous.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4267
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par Botulia le Sam 4 Mar 2017 - 8:55

Il y a cinq points dans la magie. C'est de la physique quantique. L'eau, l'air, le feu,la terre, et la force concentrique.
On a toujours depuis l'Egypte mis l'homme au cœur de ces cinq forces (le pentagramme du tétragrammaton). Si on centre les choses des cinq points au thorax et qu'on opère un mouvement général, l'esprit suit. Mais après c'est à vous d'équilibrer les forces.
La magie c'est l'étude la physique quantique appliquée au corps et à l'esprit, par les forces...

Botulia
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 29/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par Magni le Mer 31 Mai 2017 - 19:55

Un phénomène magique est un phénomène qui échappe à la loi de causalité physique et appartient à la loi de causalité primordiale.

Tout ce qui est accessible à la science expérimentale est exclue du domaine magique. Tout ce qui appartient au domaine magique est exclu de la possibilité d'être expliqué par la science expérimentale.


Pour comprendre ce qu'est la magie il faut débaptiser la "loi de causalité" et la renommer "loi de causalité physique".
La magie sera alors la loi de causalité non physique, ce que je nomme la loi de causalité primordiale.

Supposons dans un premier temps que la loi de causalité est universelle.
Pour que cette loi de causalité soit universelle il faut que l'univers ait une cause qui le précède.
L'univers physique ne peut donc pas exister depuis toujours, sinon rien ne le précède.
Donc l'univers physique est apparu un jour.
Mais quelle est la cause qui a produit l'univers physique ?
C'est simple, ce qui a causé l'univers physique est l'univers non physique, c'est à dire l'univers métaphysique: l'ensemble des idées éternelles de Platon, le monde des idées des bouddhistes.
Ce qui est métaphysique existe depuis toujours sans cause qui le précède sans pour autant renier la loi de causalité physique.

La loi de la gravitation existe depuis toujours, la logique de cette loi physique n'a pas de début ni de fin, est n'est pas temporelle. La logique d'une égalité mathématique n'est pas soumise à la loi de causalité physique, aucun des deux termes d'une égalité mathématique ne précède l'autre.

Alors donc, il y a une loi de l'univers physique, et cette loi n'est pas physique, elle fait partie du monde métaphysique. C'est l'existence préalable de cette loi de l'univers qui a engendré, par loi de causalité primordiale, l'existence de l'univers physique.

Dans la loi de causalité physique, l'existence d'un phénomène physique provoque l'existence d'autres phénomènes physiques. Ce type de causalité est enregistrable et accessible aux sciences expérimentales. Dans la loi de causalité primordiale, c'est une idée, un principe métaphysique, qui provoque par causalité primordiale l'existence d'un phénomène physique.

Quand c'est la loi de l'existence de l'univers physique qui provoque l'existence de l'univers physique c'est la causalité primordiale.
Quand c'est une idée contenu dans l'esprit d'un vivant qui provoque directement l’émergence d'un phénomène dans le monde physique il s'agit de magie, et celui qui à créé cette idée est un mage.

Soit la loi de causalité primordiale existe et a produit l'existence de l'univers physique soit l'univers physique n'a pas de cause qui le précède, n'obéit pas à la loi de causalité et est magique dans son ensemble, auquel cas n'importe qui peut devenir magicien (ou magicienne).

Si la loi de causalité primordiale existe, pour être un mage il faut parvenir à recréer ce phénomène, et là ce n'est plus n'importe quel quidam qui pourra devenir un créateur et inventer une idée qui ne faisait pas déjà partie de la loi d'existence de l'univers. Pour faire surgir sans cause physique un phénomène dans l'univers physique il faut ajouter une idée nouvelle à la loi d'existence de l'univers. Cette loi est un ensemble harmonieux et pour y ajouter un élément il faut que ce nouvel élément puisse faire partie de l'ensemble, pour cela il faut comprendre la logique qui régit cet ensemble, ceci est délicat.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 156
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par Bergame le Mar 13 Juin 2017 - 11:48

Le pouvoir des mots. C'est formidable, le pouvoir des mots. Je pense que, quand on exerce une activité en lien avec la psychologie, il faut croire au pouvoir des mots. Ou plutôt, que quand on exerce ce genre particulier d'activité, on constate le pouvoir des mots. Il y a des mots qui soignent, et des mots qui blessent. Des mots qui rendent tristes, et des mots qui rendent confiants. Des mots qu'on croit se dire à nous-mêmes alors qu'ils nous viennent de très très loin. Les mots sont des commandes qui nous programment.

C'est intéressant, j'ai toujours trouvé les mots restrictifs, par rapport à l'expression de la pensée. Les mots sont une contrainte, une normalisation. Et comme d'autres, sans doute, je rêvais d'un improbable futur où les hommes seraient doués de télépathie. Mais si nous avions directement accès à la pensée et au ressenti d'autrui, que deviendrait l'influence ? Parce que le langage est médiation, il est aussi une opportunité d'influer sur le ressenti d'autrui.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par maraud le Mar 13 Juin 2017 - 12:31


Rien ne dit que nous n'avons pas connu une forme de télépathie. Pour moi, qui suis décliniste, cette possibilité n'est pas exclue. L'Intuition dont il est question dans la Tradition était un mode de connaissance qui demeure déroutant pour notre "intelligence".

Je trouve assez amusants ceux qui bricolent des égrégores version "moderne"...

avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 965
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par lanK le Mar 13 Juin 2017 - 12:58

Les mots ont leur pertinence et leur opportunité.
Les mots ont leur propre force .
Dans le soin, on peut voir ça à chaque fois.
Mais on ne contrôle rien,un mot peut dire son contraire.

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie ?

Message par Bergame le Mar 13 Juin 2017 - 20:21

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Bien sûr, nous ne contrôlons pas tout, l'ambiguïté sémantique est toujours suffisamment large pour que tout un chacun ne mette jamais exactement la même chose derrière un même mot, et j'étais provocateur lorsque je disais que "les mots sont des commandes qui nous programment" -quoique je pourrais le défendre, mais tu vois sans doute, lanK, à quoi je fais allusion et les limites de l'analogie.
Mais je pense aujourd'hui qu'il y a là une forme de savoir. Un savoir très empirique, particulièrement difficile à opérationnaliser, mais dans lequel moi, par exemple, je me sens devenir meilleur.

Peut-être que je peux le dire ainsi : Il me semble qu'il y a deux phénomènes parallèles :
- D'une part, le mot est effectivement une normalisation, une restriction. C'est-à-dire qu'il a précisément cette fonction -et cet effet- de restreindre le sens afin qu'il y ait compréhension mutuelle. Donc nous ne mettons pas exactement la même chose derrière le même mot, certes, mais tout de même, nous ne mettons pas des choses absolument, radicalement différentes non plus. C'est bien le rôle de la langue, n'est-ce pas, que de permettre ce que Weber appelait joliment l'"Einverstandnis".
- Mais d'autre part, il y a effectivement une relative labilité de la signification du mot, il y a, disons, un spectre herméneutique. Dans une certaine mesure -qui est celle de l'aspect normatif du langage, sans lequel il n'y a pas d'intercompréhension possible- on pourrait dire que chacun possède sa propre langue.
Or, ces deux phénomènes ne me semblent pas contradictoires, bien au contraire. En fait, parce que nous possédons une base sémantique commune, il est possible, à partir de là, d'apprendre, en quelque sorte, la "langue" de l'autre. De comprendre les associations, par exemple, qu'il fait.
Et : C'est précisément à ce moment-là, me semble-t-il, qu'on a une capacité d'agir sur autrui. Quand on a compris et intégré sa "langue", et qu'on est capable de la parler, d'utiliser ses nuances sémantiques à lui pour faire passer des messages. Oui, moi parfois -parfois !- j'y parviens, et j'ai vraiment le sentiment de l'avoir appris "sur le tas" comme on dit, par l'expérience.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum