Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Sam 17 Oct 2015 - 23:51

Si vous savez à quoi ça ressemble, vous pouvez tracer ici vos traits d'esprits.
Sinon, vous pouvez en écrire. Ils peuvent être philosophiques, mais aussi si vous voulez artistiques, politiques, simplement comiques etc.
Qu'ils soient drôles, intelligents, pertinents, justes ; et enfin qu'ils soient fins et se mangent sans faim (en vérité, essayez même si vous n'êtes pas sûr de leur qualité, c'était seulement pour le jeu sur les mots)
Vous pouvez aussi éventuellement proposer des paradoxes, à condition de le faire de manière comique.


Interdiction de cliquer ! :
Je savais que vous le feriez quand même ! :
Là aussi ! :
Idem  pc :
Que vous êtes prévisible ! :
Oh! mince ! Là, j'avoue que je ne m'y attendais pas ! Embarassed Embarassed


Défense de lire cette phrase.


Dernière édition par Rêveur le Dim 18 Oct 2015 - 0:06, édité 2 fois

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Sam 17 Oct 2015 - 23:56

Tout ce qui est écrit dans ce message est faux.


Rêveur est le participant le plus important de Digression.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Magni le Ven 6 Mai 2016 - 22:05

Voici un mini jeu.

La règle est la suivante: pour gagner il faut ne pas regarder la vache.
Bonne chance.


















































avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 98
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Magni le Ven 6 Mai 2016 - 23:28

C'est l'histoire philosophique d'un troll juif américain et d'un kobold communiste chinois qui sont assis sur un banc public et ils lisent le journal.
Soudain, l'américain se lève, saisi le chinois par la cravate et lui envoi trois directs du droit en pleine face puis il le pousse de telle sorte que le chinois passe par dessus le banc et va s’étaler de tout son long dans la pelouse. Le juif contemple le tableau du communiste les quatre fers en l'air pendant quelques secondes puis il se rassied et continue la lecture de son quotidien.
Quand le Chinois se ramasse à quatre pattes, son visage est devenu tout vert (jaune+bleu...). Se remettant de ses émotions il va se placer devant l'américain et il lui demande pourquoi il lui a fait ça, et celui-ci de répondre :
- C'est pour Pearl Harbour!
- Mais, dit le Chinois, t'es vraiment débile ! c'étaient les Japonais qui ont bombardé Pearl Harbour...
- M'en fout, rien à battre, je t’emmerde !, répond l'autre, Chinois, Japonais ou Coréens... pour moi, ce sont tous les mêmes !

Le chinois communiste se tait et reste interloqué au moins une minute pendant que le juif américain replonge dans sa lecture comme si de rien n'était. D'un seul coup le chinois attaque et fout une magistrale raclée au juif. Comme il a été bien vexé il y passe un peu de temps et lorsqu'il a pratiqué tous les exercices des arts martiaux dont il connaît le secret il retourne s'asseoir et reprend la lecture de son journal.
Lorsque le juif est remis de ses émotions et qu'il a fini de ramasser ses dents il demande au chinois pourquoi il lui a fait ça, et le Chinois lui répond :
- C'est pour le Titanic.
- Mais, dit le juif, le Titanic, c'était un iceberg qui l'a coulé !
- M'en fout, répond le Chinois, d'abord ta gueule, ensuite, Iceberg, Grunberg, Rosenberg... pour moi, ce sont tous les mêmes.




Moralité: ne tentez pas de pratiquer l'analogie aristotélicienne en oubliant le sens des proportions si vous ne voulez pas vous faire casser la gueule par un troll.
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 98
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Ataraxie le Sam 7 Mai 2016 - 0:23

avatar
Ataraxie
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Magni le Sam 21 Mai 2016 - 22:00

Que se passe-t-il si Pinocchio dit : ''Mon nez va grandir !'' ?
avatar
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 98
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par hks le Sam 21 Mai 2016 - 23:41

C 'est quoi un mensonge ? Là il fait une prédiction.

Si je dis "il fera beau demain" je dissimule mes doutes ... est- ce un mensonge ?

Il fait une prédiction, il ne peut ni mentir ni ne pas mentir.

Peut-être qu'il dit ce qu'il ne pense pas
peut être pense t-il "mon nez ne va pas grandir" mais dans ce cas ce n'est pas un mensonge c'est une dissimulation non pas sur des faits mais sur ce qu'il prédit. Il faut bien dire quelque chose de possible et même si on ne n'est pas persuadé, ce n'est pas un mensonge.


En revanche Si il dit "je crois que mon nez va grandir" alors qu'il pense "je crois que mon nez ne va pas grandir" là c'est un mensonge .... et son nez va grandir.
A mon avis son nez ne va grandir que si il affirme qu'il y croit alors qu'il n y croit pas.

Si il dit  "je crois que mon nez va grandir" en y croyant alors son nez ne va pas grandir .
Cette croyance qui induit une prédiction est une mauvaise croyance, elle induit une prédiction qui ne se réalise pas .

Et après tout Pinocchio peut avoir de mauvaises croyances .  

Bon sinon on est dans le paradoxe du crétois  et c'est une manière drôle de le présenter.
avatar
hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Ven 10 Juin 2016 - 11:56

Excellente résolution, hks, je n'aurais pas dit mieux.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Malcolm S. Cooper le Mar 21 Juin 2016 - 18:09

Qu'est-ce qui fait toin-toin ?

Réponse:
Un tanard.

_________________
Beaucoup de gens ont leur philosophie de la vie, mais peu prennent la vie avec - philosophie.

Malcolm S. Cooper
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par kercoz le Jeu 22 Déc 2016 - 10:13

en traitant un lot de livre, dont des livres de Schrodinger ( je conseille "l'esprit et la matière" dont je viens de lire le début / les bases physiques de la conscience / facile et agréable à lire).......et je tombe sur "What's life, with mind and matter ", que je ne pense pas pouvoir lire mais qui me fait penser à une "vanne" :
un matérialiste rencontre un spiritualiste ...Il lui demande:
What's mind ?
réponse : no matter
puis l' autre :
What's matter :
réponse : no mind

Je ne sais si "no mind" équivaut à i don't mind ou s' il ne faudrait pas inverser l' histoire pour l' humour.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2146
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Mer 18 Jan 2017 - 19:10

kercoz a écrit:Je ne sais si "no mind" équivaut à i don't mind ou s' il ne faudrait pas inverser l' histoire pour l' humour.

 Si tu veux être sûr, il suffit d'écrire : "Doesn't matter", puis : "Never mind". Surtout pour le dernier (à mon avis, "no mind", ça n'existe pas).
C'est une excellente blague philosophique (je dirais presque l'adjectif légitime dans ce cas ; contrairement aux blagues qui jouent seulement sur les références de l'histoire de la philosophie qui en un sens ne font que flatter l'ego, en tout cas ne contiennent aucune richesse philosophique). - que je connaissais déjà, forcément, vous me connaissez.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par kercoz le Mer 18 Jan 2017 - 20:25

Rêveur a écrit:
kercoz a écrit:Je ne sais si "no mind" équivaut à i don't mind ou s' il ne faudrait pas inverser l' histoire pour l' humour.

 Si tu veux être sûr, il suffit d'écrire : "Doesn't matter", puis : "Never mind". Surtout pour le dernier (à mon avis, "no mind", ça n'existe pas).
Tu as l' air en pleine forme.
Never mind semble parfait pour le double sens. Mais doesn't matter ne semble pas cadrer avec le sens " ce n'est pas de la matière". no matter doit pouvoir le faire.
Il y a une chanson d' Hendrix ou il aligne les termes " no matter" " i don't care" ... ( if all the hippies cut alltheir hair ) et let it be ( if the mountain fall in the see )

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2146
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Mer 18 Jan 2017 - 20:35

kercoz a écrit:Mais doesn't matter ne semble pas cadrer avec le sens " ce n'est pas de la matière". no matter doit pouvoir le faire.

 En effet, ça pose problème dans ce cas, et de toute façon, comme tu le dis, "no matter", ça se dit.

 En forme, pas tant que ça, pas plus qu'en déforme. Mais le vent se lève, il faut tenter de vivre. Partir, sans revenir ; marcher, le long des quais...

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par kercoz le Jeu 19 Jan 2017 - 10:16

Connais tu "Flatland" de Habott . C'est une sorte de conte philosophique. Comme Lewis Carol, il était mathématicien. C'est assez surprenant :
Mn 19 du cours de Supiot d' aujourd'hui ( gouvernement par les nombres).
https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/du-gouvernement-par-les-lois-la-gouvernance-par-les-8

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2146
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par maraud le Mar 24 Jan 2017 - 10:32

Tyrannie de l'amour
On connaît des mal-aimés, or il n'existe personne qui aime mal. D'où cela vient-il, sinon du fait que le mal-aimé est fautif en ce qu'il ne sait pas se faire aimer..?
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par maraud le Mar 24 Jan 2017 - 10:38


Une psychanalyse ou l'oubli..?

Comment faire en sorte que quelqu'un n'oublie pas son problème ? Dites-lui: n'y pense plus.




















Or, si je vous dis: " ne pense pas à un ours blanc "; que va-t-il se produire..?
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par Rêveur le Mar 24 Jan 2017 - 13:32

On ne peut pas aimer mal ? Je proteste, si ce n'est pas purement une blague ; on peut aimer ce qui ne mérite pas d'être aimé (mais peut-être est-ce encore bien aimer, aimer ce qui mérite d'être aimé, tout en oubliant de haïr, peut-être) : mais surtout, on peut échouer à aimer, on peut s'aveugler d'une manière ou d'une autre, ou s'obscurcir (puisqu'on dit plutôt que c'est l'amour qui aveugle), ne pas voir, ne pas s'être mis dans des dispositions pour voir, et aimer.
 Personnellement, il m'est arrivé très souvent de mal aimer. Il est bien difficile de savoir aimer ; et un rêveur n'est pas épargné par la difficulté - peut-être d'ailleurs est-il celui qui accepte de la relever, ou qui croit l'accepter.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1400
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traits d'esprits, paradoxes et blagues philosophiques

Message par maraud le Mar 24 Jan 2017 - 16:05

Bien sûr que c'est une blague.

Je m'amusais du fait qu'il n'y avait pas d'expression qui exprime le fait de mal aimer alors qu'il y en a une qui dit qu'il y a des mal-aimés...

C'est un gentil petit paradoxe qui fait que dans l'expression " mal-aimé" il y a en même temps l'empathie pour la victime et la réprobation envers autrui.


D'un point de vue purement chrétien, si l'on considère par exemple la vie dans un village: cette expression signifie: " il y a un mal aimé, donc vous êtes tous coupables" ( les mal- aimants) C'est peut-être parce que le mal-aimé est un révélateur, plus que l'effet d'une cause.

En même temps, on peut supposer que s'il y a un mal-aimé, c'est peut-être aussi que le problème vient de lui-même.


Bref, voilà une blague qui pourrait finir en dissert.
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum