Homo naledi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homo naledi.

Message par neopilina le Lun 14 Sep 2015 - 1:00

Salut cousin.
On spécule ? Bah non : on ne peut pas sérieusement actuellement le faire tant qu'on n'a pas une datation absolue. Quelques centaines de milliers, un million, 3 millions, d'années, ça changera tout quant au " bordel " qu'il sèmera dans notre connaissance présente du buisson des hominidés, voir, à confirmer donc, homininés.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3849
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homo naledi.

Message par Courtial le Lun 14 Sep 2015 - 11:50

Cette absence de datation interroge...C'est la première chose qu'on aimerait savoir et cette datation ne prend pas tant de temps, en principe...

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homo naledi.

Message par neopilina le Lun 14 Sep 2015 - 14:05

J'ai lu que le contexte géologique, de fossilisation, se prêtait mal à celle-ci. Ce qui est un cas, une alternative, connue, possible, mais à terme, en faisant appel à certains laboratoires, instituts, cadors mondiaux ( Max Planck en Allemagne, etc. ) on arrive à arracher des fourchettes satisfaisantes. Lot de consolation plus que notoire : on peut affirmer que cette espèce sera bien connue puisqu'on dispose de fossiles provenant de 15 individus différents des deux sexes et d'âges variés. Regroupement qui d'ailleurs prête à la polémique la plus vive : Homo naledi aurait regroupés, mis à l'abri, les corps de ses défunts, ce qui suppose des capacités cognitives à l'avenant. Et c'est un fait dont la probabilité est ... directement liée à l'âge de l'espèce. C'est donc un des reproches qu'on peut faire à l'équipe responsable, et j'ai vu que ce n'était pas le seul. Je suis confiant, le plus grand sérieux scientifique finira par l'emporter.

La zoologie, la paléontologie, c'est dur ( Pour plagier Forrest. ). Pour certains groupes d'animaux, nous n'avons pas de classification définitive, absolument consensuelle, non- problématique, cohérente, alors que pour certains donc si. Les poissons par exemple. Je connais un ichtyologue du M.N.H.N. Le débat est pleinement ouvert. On a des propositions splendides, des cathédrales ! Que quelques animaux, quelques grains de sable, fragilisent complétement, cathédrales oui, insatisfaisantes aussi. Un jour, toujours forcément après une immersion profonde et prolongée, imbibition ( Je m'y connaissais en imbibition. ), je me suis fébrilement jeté sur le papier pour formaliser ma propre classification, argumentée, bien sûr. C'est toujours comme ça quand ma cervelle a ingurgité une masse de données considérables sur un sujet. " Les polyptères, les coelacanthes, les dipneustes, l'amie (sic), etc., enfin bref, les empêcheurs de classifier définitivement, je les mets là parce que ... " Tout cela ne dit qu'une chose : le registre fossile actuellement en notre possession pour ces animaux est significativement incomplet, trop, pour nous permettre de conclure. Le brouillon faisait 160 pages. Et mise au net à la chandelle : après les tempêtes de 1999, on a été des " chanceux " sans électricité pendant 15 jours. Ça y est, y raconte sa vie,   .

La classification des hominidés dont on dispose de fossiles, par rapport à celle des poissons, par exemple ? C'est périlleux, casse-gueule : les poissons, c'est un immense groupe d'animaux, primordial ( Quelques unités. ), les hominidés c'est seulement une petite famille d'un autre grand groupe, les mammifères, mieux ordonnés, alors je me jettes, oui, notre perception actuelle du buisson des hominidés est beaucoup moins problématique que celle des poissons.


Dernière édition par neopilina le Mer 16 Sep 2015 - 22:44, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3849
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homo naledi.

Message par neopilina le Mer 16 Sep 2015 - 18:54


_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3849
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum