Et à la fin, Sade ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et à la fin, Sade ?

Message par jghislain le Sam 21 Fév 2015 - 22:10

Sade, bizarrement beaucoup parmi mon entourage d'intellos l'aiment beaucoup. Bizarre je pense surtout à un en particulier, un prof. Le genre de gars que les femmes ne regardent pas, et pas seulement à cause de son physique plus que banal, ou son peu de soin à s'habiller. En fait, clairement, c'est un gars insipide. A croire que les bobos admirant Sade , pris dans leur vie étriquée, y voit un fantasme qu'ils ne pourront jamais réaliser.

Pour ma part, Sade ne me fait ni chaud ni froid, à part le film "Salo" que j'ai apprécié et dont l'esthétique est très travaillée.

On dit de Sade, philosophiquement parlant qu'il est le pire négateur de Dieu, au point de refuser même toute humanité et de ne voir en l'homme (la femme) qu'objet de plaisir. Désir toujours croissant et inassouvi, prêt à tuer ou faire violence (y compris sexuellement), son refus de l'autre qui correspond comme je l'ai dit à n'y voir qu'objet à s'approprier puis à détruire.

De là on peut se poser la question de savoir à la fin de cette consommation totale, quand il ne reste plus rien du monde puisqu'entièrement utilisé, qu'aurait-il fait seul face à lui-même ? S'en prendre à Dieu pour un ultime accouplement meutrier ? Impossible, puisque le sus-dit, le grand Absent, aurait, là encore, manqué à l'appel !

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum