Le 1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 1.

Message par jghislain le Mar 20 Jan 2015 - 11:49

Le premier chiffre c'est le 1. Par multiplication, on obtient tous les autres naturellement. 1 et 1 cela doit faire 2, et pourtant 1 et 1 cela fera toujours 1 et 1. Enfin, dans le réel, car enfin une pomme et une poire cela fait bien une pomme et une poire, et pas une pomme-poire de valeur 2 ? Qui plus est, il est quand même rare d'aller chercher à cueillir un 1, au bout de la branche d'un arbre. Personnellement, je n'ai jamais vu là-devant de 1, si ce n'est lorsque l'on écrit sur papier au plein milieu d'opérations, ou inclus dans un autre nombre. Et puis quoi, aussi pourquoi le 1 resterait-il 1, quand on sait que rien ne dure, tout se transforme et tout le tralala ? Et pour ceux qui adore le 1 Unique, je dis stop (voire Non !). Le 1, c'est une approximation, une idée que l'on veut bien coller à l'objet que l'on a devant soi... pour lui donner sa valeur ? Je vais organiser un referendum contre le 1. Si la loi passe, le 1 sera dès lors interdit de toute écriture, et on n'aura même plus le droit d'avoir même l'idée de s'en souvenir : "ah la belle époque du 1", même prononcé par un ancien lui vaudra la corde pour le pendre, ce qui indéniablement montrera l'exemple pour tous. Nous devons rester ferme quant à toute nouvelle apparition du 1 sur les cahiers de nos écoliers. Car le i s'en approche dangereusement, et quand on sait que la route est courte mais la pente difficile du i au 1, mieux vaut rester vigilant surtout quant aux bonnes moeurs ! Il faut mettre en place un comité de salut public, pour imaginer dès aujourd'hui ce que doit être et ne doit pas être une phrase correcte de français. Ainsi on ne dira plus dans les contes pour enfants "il était une fois", mais "il était fois". A ne pas confondre avec "il était, (ma) foi" qui exprime le doute, ni "il était foix" qui donne l'histoire de la ville, ni encore "il était foie" en médecine. Je propose (ne me remerciez pas, je suis un homme bon, on me l'a souvent dit), je propose de moi-même, par ma propre intervention de mon plein gré et propre chef (de rien...) que l'on institue la prononciation de toute les lettres pour faire la différence. Ainsi on dira, il était 'foakse, ou il était 'foaz, ou encore il était (ma) 'foa. Qu'en pensez-vous ?

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 1.

Message par lanK le Mar 20 Jan 2015 - 14:46

Hein ?!
Si c'est pas l'un c'est l'autre

_________________
je ne me soumettrais jamais à ces comportements crapuleux ...!!!

lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 1.

Message par neopilina le Mar 20 Jan 2015 - 15:26

Récuser l'Un ? Même pas en rêve, c'est récuser la vie, même les lombrics de mon jardin génèrent des Étants, Uns et uns, les Leurs ( Cogito. ).    .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum